Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

10ème édition du «Prix de poésie Tchicaya U Tam’si» : Lauréat, l’Ivoirien Josué Guébo a reçu sa distinction


Par La Semaine africaine | Dimanche 24 Août 2014 | Lu 289 fois | 0 Commentaire

ainqueur de la 10ème édition du «Prix de poésie Tchicaya U Tam’si», pour son recueil «Songe à Lampedusa», le poète, nouvelliste et universitaire ivoirien Josué Guébo a reçu sa distinction, samedi 16 août 2014, à Assilah, au Maroc. C’était lors d’une cérémonie tenue dans le cadre du 36ème Moussem culturel international d’Assilah (du 8 au 22 août), placé sous le patronage du Roi du Maroc, Mohamed VI.



Tchicaya U Tam’si.
Tchicaya U Tam’si.
C’était en présence du secrétaire général de la Fondation du Forum d’Assilah, Mohamed Benaissa, du président du jury et président de l’Association des écrivains du Sénégal, Alioune Badara Beye, des écrivains et chercheurs du Maroc et d’autres pays africains.

Auteur de cinq recueils de poésie, dont «L’or n’a jamais été un métal» (Editions Vallesse, 2009), «D’un mâle quelconque» (Editions Apopsix, 2010) et «Songe à Lampedusa» (Editions Panafrika, 2014), Josué Guébo a remporté ce prix qui perpétue la mémoire de l’éminent poète congolais Félix Tchicaya U Tam’si pour son engagement en faveur des grandes causes de l’Afrique, perceptible, notamment, dans son recueil «Songe à Lampedusa» dédié à la mémoire de centaines de clandestins africains ayant fait naufrage, en octobre 2013, près de l’île italienne éponyme.
Après avoir reçu son prix, Josué Guébo n’a pas caché sa joie d’être sacré à Assilah, une ville dont Tchicaya U Tam’si était un grand passionné. Il a aussi rendu hommage à cet «humaniste et icône de l’histoire et de la littérature africaines» qu’était l’écrivain congolais. Et s’est dit honoré de rejoindre les autres lauréats de ce prix décerné tous les deux ans, parmi lesquels, faut-il le rappeler, figure le Congolais Jean-Baptiste Tati Loutard.
Pour Josué Guébo, ce prix (10.000 dollars, environ cinq millions de francs CFA) «a donné une nouvelle vie et un second souffle» à l’œuvre du défunt et «la mémoire de Tchicaya U Tam’si est entre de bonnes mains».
«Je garde toujours le souvenir de Tchicaya U Tam’si comme un pionnier de la poésie africaine et un chantre de la fraternité entre les peuples de l’Afrique qui a consacré sa vie à plaider et à œuvrer pour le rapprochement entre les écrivains et artistes africains et à jeter des ponts de communication avec les intellectuels d’autres continents», a, pour sa part, déclaré Mohamed Benaissa.
Alioune Badara Beye a reconnu en Josué Guébo «un écrivain talentueux et rompu aux techniques souterraines de la poésie», qui marche sur les traces de Tchicaya U Tam’si dont l’œuvre est «une des plus accomplies, car reflétant éloquemment les inquiétudes, joies et émotions de toute une génération».
Né en 1972, à Abidjan, le lauréat de l’édition 2014 du Prix Tchicaya U Tam’si est docteur en histoire et philosophie des sciences. Il est, aussi, président de l’Association des écrivains de Côte d’Ivoire, depuis 2011.
Tchicaya U Tam’si (de son vrai nom Gérald-Félix Tchicaya) a vu le jour, le 25 août 1931, à Mpili (département du Kouilou). Il a été rappelé à Dieu, le 22 avril 1988, à Bazancourt (Oise), en France. Il est le fils de Jean-Félix Tchicaya, qui représenta l’Afrique équatoriale au parlement français, de 1944 à 1958.
Considéré comme l’un des grands poètes du continent africain, Tchicaya U Tam’si est auteur de plusieurs ouvrages, dont des romans et des pièces de théâtre. Le Mauvais Sang, Pierre Jean Oswald, 1955; réédition avec Feu de brousse et A triche cœur, L’Harmattan; Épitomé, coll. «L’aube dissout les monstres», P. J. Oswald Éditeur, Honfleur 1962; Le Ventre, 1964 suivi de Le Pain ou la Cendre 1978, réédité au Editions Présence africaine, 1999; J’étais nu pour le premier baiser de ma mère, Œuvres complètes I, Gallimard, coll. «Continent noir», 2013. Tels sont les recueils de poèmes qui portent sa griffe.

Véran Carrhol YANGA
Lu 289 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes