Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

1ère édition des Grands Prix Afrique du Théâtre Francophone : le Congo remporte trois distinctions


Par Reportage de Cotonou Désirée Hermione Ngoma | Mardi 16 Décembre 2008 | Lu 1463 fois | 1 Commentaire



1ère édition des Grands Prix Afrique du Théâtre Francophone : le Congo remporte trois distinctions
Cotonou, capitale de la République du Bénin, a abrité du 11 au 14 décembre la 1ère édition des Grands Prix Afrique du Théâtre Francophone, une compétition initiée et organisée par la Compagnie de théâtre et de rituel vodun Beo Agiuar (CBEOA), créée en 1990.

Quelque 48 nominés répartis en 12 catégories, étaient en lice en vue de recevoir des distinctions dans le domaine de l'art dramatique, réunissant 23 pays au sud du Sahara. Le Congo, nominé dans 5 catégories, a remporté trois trophées. La remise des prix a eu lieu le 14 décembre sur l'esplanade du palais des Congrès de Cotonou en présence des représentations diplomatiques des pays nominés.

La vaste esplanade devant le palais des Congrès de Cotonou, était transformée en une scène représentant la cour royale attendant de couronner un roi dans chaque corps de métier de l'art dramatique, fruit de l'imagination et du travail de Grégoire Marie Noudéhou.

Une heure suivant la délibération du jury présidé par Florent Couao Zotti, la soirée a été lancée par Euloge Beo Agiuar, promoteur des Grands Prix Afrique du Théâtre Francophone. « A l'heure de l'exception culturelle, où plus que jamais chacun doit aller vers l'autre avec ce qu'il a de spécifique, et s'affirmer avec dignité, les artistes que nous sommes, acteurs et vecteurs des cultures africaines à travers le monde, disons notre fierté de doter enfin l'Afrique d'un cadre de promotion, d'encouragement et de distinction des meilleures femmes et meilleurs hommes de théâtre du continent », a-t-il déclaré.

Avec beaucoup d'émotion, le président du jury a tenu à indiquer : « Les nominés des différentes catégories ont présenté un travail très sérieux et compétitif lors de la présélection. Il a fallu chercher le petit plus qui différenciait les candidatures afin de déterminer un lauréat dans chaque catégorie. »

Le jury a ensuite annoncé tour à tour les résultats :

Meilleur metteur en scène : Koumba Fortuné (Congo)

Meilleur promoteur culturel : Ecole Internationale de Théâtre (Bénin)

Meilleure comédienne : Métinhoué Sophie (Bénin)

Meilleur auteur : Bvouma Edouard Elvis (Cameroun)

Meilleur décorateur : Noudéhou Grégoire Marie

Meilleur comédien : Bouesso Olivier (Congo)

Meilleur scénographe : Face O Scéno (Burkina Faso)

Meilleur spectacle élitiste : Anton et Mariam théâtre silhouette (Togo)

Meilleur théâtre de sensibilisation : Les marionnettes d'Evaglo (Togo)

Meilleurs médias : Africable (Mali) / Africa N°1 (Gabon) / LC2 (Bénin)

Meilleur humoriste : Kebey Mamadou (Côte d'Ivoire)

Meilleur théâtre populaire : Le chef de famille malgré lui Troupe Agora (Congo).

La remise des trophées s'est déroulée selon un rituel très original, à l'image du sacre d'un roi selon la culture béninoise, consistant à accueillir le lauréat dans une cour royale, parce qu'il symbolise un roi dans sa catégorie, et lui remettre différents objets tels qu'une recarde, un chapeau de roi, un pagne, enfin le trophée même, qui représente la matérialisation de l'excellence.

Koumba Abdon Fortuné, l'un des lauréats congolais, s'est exprimé avec émotion : « Cette distinction fait plaisir parce que lorsqu'on a travaillé plusieurs années c'est important que le travail soit reconnu. Et pour une première édition de ces prix c'est un honneur pour moi afin que les autres comédiens y accordent un regard particulier. A l'endroit des pouvoirs, qu'ils mettent un minimum de moyens car faire du théâtre nécessite des moyens. Et je voudrais ici remercier les artistes qui ont travaillé avec moi ainsi que Les Dépêches de Brazzaville qui grâce à leur soutien et au regard qu'ils ont eu sur notre travail nous ont permis de nous déplacer pour Cotonou. »

Par ailleurs, des prix spéciaux ont été attribués à certaines personnalités pour leur dévouement dans la promotion de l'art dramatique. Ainsi, un Prix spécial a été remis à Cheik Kotondi du Niger, un autre à Monique Blin de France.

Le meilleur metteur en scène récompensé est donc originaire du Congo. Il a commencé en 1990 à Brazzaville. Ayant appris sur le tas comme beaucoup d'artistes, il a roulé sa bosse un peu partout dans les compagnies de théâtre des deux Congo (Brazzaville et Kinshasa). Cofondateur de la compagnie Saka-Saka théâtre avec Jean Jules Koukou en 1994 à Brazzaville, en 2001, il a créé sa propre compagnie : la compagnie KAF qui se veut être une plate-forme de recherche et de création artistique liant les arts de la parole (théâtre, conte, chant). Aujourd'hui, il mène de front le théâtre et le conte.

Autre trophée remporté par le Congo, celui du meilleur théâtre populaire. Le Théâtre de l'Agora, dont fait partie Olivier Bouesso - élu meilleur comédien - est un cercle de formation artistique et de dramaturgie. Il doit d'ailleurs son existence au comédien metteur en scène Olivier Bouesso. Composé à ses débuts d'une dizaine de jeunes, il poursuit son objectif de contribuer au développement intégral de l'homme par le théâtre.

Toutes ces distinctions vaudront en tout cas à leurs récipiendaires, une reconnaissance et une promotion internationales soutenues. Les Grands Prix Afrique du Théâtre Francophone ont pour objectifs notamment de susciter des productions théâtrales de grande qualité dans l'espace francophone africain, où on assiste à un déclin depuis quelques années ; récompenser et encourager les meilleurs talents du théâtre de l'espace francophone de l'Afrique au sud du Sahara ; pallier le manque de structure et de cadre de promotion de la qualité et de l'excellence dans le domaine du théâtre ; encourager l'expression dramatique francophone dans les pays d'Afrique et la promouvoir sur le plan international.

Brazzaville-adiac
Lu 1463 fois


Vos commentaires:

1.Posté par jorus le 08/01/2009 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un grand Bravos !!!
Voilà l'Afrique qui bouge...
Je suis très content et merci pour un nouveaux prix pour le théâtre congolais...
Une fois de plus bravo..
Très artistiquement
jorus Mabiala et Cie Africa graffitis

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes