Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

63ème Festival de Cannes : Polémique et absence remarquée de stars


Par SDC, Starducongo.com | Dimanche 16 Mai 2010 | Lu 741 fois | 0 Commentaire



Rachid Bouchareb
Rachid Bouchareb
Malgré la polémique déclenchée par le cinéaste Rachid Bouchareb avec son film "Hors-la-loi" et l’absence très remarquée du réalisateur iranien Jafar Panahi, pour cause d’emprisonnement dans son pays, et la défection du ministre italien de la Culture, à cause de la diffusion de "Draquila", un documentaire très critique à l’égard du gouvernement de Silvio Berlusconi, le gotha du cinéma mondial est en fête à l’occasion de la 63ème édition du prestigieux et très couru Festival de Cannes. Pour douze jours de projections et de festivités cannoises.

Le coup d’envoi de ce grand rendez-vous mondial du cinéma a été donné mercredi soir avec au programme la projection hors compétition du film d’aventure à grand spectacle « Robin des bois » du Britannique Ridey Scott. Dans lequel l'acteur Russell Crowe joue le rôle du légendaire héros médiéval de la littérature anglaise.

Mais au-delà des paillettes habituelles et des échos des coulisses qui alimentent d’ordinaire le Festival et font les choux gras des médias, c’est le film "Hors-la-loi" du Franco-algérien Rachid Bouchareb qui fait l’actualité de Cannes. En compétition sous la bannière algérienne, cette fiction a déclenché une sérieuse polémique au point que son réalisateur appelait, jeudi, au calme et invitait ceux qui participent à celle-ci à s'exprimer "dans la sérénité".

Accusé par ses détracteurs (extrême droite, associations de Harkis, anciens combattants et de pieds-noirs) de déformer l’Histoire, la trame de ce long-métrage se situe entre les années 1930 et celles qui ont précédé l'indépendance algérienne en 1962. "Hors-la-loi", qui sortira en salles le 22 septembre prochain, brosse le destin de trois frères à travers les tumultes de l'Histoire franco-algérienne.
Soulignons enfin que le jury de l’édition, qui recense 19 films en compétition pour la Palme d’or, est présidé par le cinéaste Tim Burton.

Martin Kambissi
Lu 741 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes