Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

7e art : un documentaire sur la vie d’Abeti Masikini en préparation


Par Adiac-congo.com | Jeudi 23 Janvier 2014 | Lu 847 fois | 0 Commentaire

La sortie du film « Abeti Masikini, le combat d’une femme » est prévue pour cette année.



Une affiche du film « Abeti Masikini, le combat d’une femme »
Une affiche du film « Abeti Masikini, le combat d’une femme »
D’une durée de 60 minutes, le documentaire de Laura Kutika et Ne Kunda Nlaba se propose de faire découvrir au spectateur la vie et l’œuvre de la célèbre chanteuse congolaise Abeti Masikini, de sa jeunesse à sa disparition. « Cette femme qui voulait à tout prix réaliser son rêve de chanteuse mais qui connaîtra déceptions, rejets et échecs. D'abord parce que c’était une femme, ensuite à cause de son accent et de cette voix si particulière qu’elle avait, mais surtout de sa musique qui n'avait rien à voir avec celle des autres. Mais Abeti Masikini fera alors de sa particularité une force, un plus dans ce monde musical. Au final, sa détermination, son audace et son amour du travail feront d'elle une icône internationale », indiquent les auteurs du film sur leur site Internet.

Par ailleurs, font savoir les auteurs, ce documentaire évoque également les droits de la femme, car Abeti Masikini, qui combinait vie familiale et vie professionnelle, avait su pleinement exploiter son talent en partant du principe que l’essentiel est d’être bien dans sa peau. « C’est aussi une sorte de lutte pour conscientiser les femmes et les aider à s’émanciper», expliquent-ils.

Une adaptation d’«Abeti Masikini, la voix d’or du Zaïre»

En vue de bien préparer la réalisation de leur film, Laura Kutika et Ne Kunda Nlaba ont fait appel à Berthrand Nguyen Matoko, également connu sous le nom de Bebe Matoko. Ce dernier a été l’ami et l’attaché de presse d’Abeti Masikini. Il a également rédigé plusieurs romans, notamment « Abeti Masikini, la voix d'or du Zaïre » qui relate la vie d’Abeti Masikini. C’est en grande partie l’histoire relatée dans ce livre qui sera retransmise sur grand écran. Le film revient notamment sur les grands concerts livrés par la chanteuse congolaise à travers le monde : Ciné Palladium de Kinshasa (1972) ; Olympia de Paris (1973, 1975 et 1986) ; Carnegie Hall de New-York (1974) ; Grand stade de Lomé (1975) ; Wimbledon à Londres (1986) ; New – Morning de Paris (1986) ; Zénith de Paris (1988) ; Théâtre Apollo de Harlem (1989) ; dix-sept galas en Chine populaire (1989). En1992, apprend-on, Abeti Masikini s' est produite pour la dernière fois à la salle LSC à Paris.

Des réalisateurs ambitieux

Laura Kutika est à la fois scénariste, réalisatrice, auteure et metteur en scène. Elle est l’auteure des romans « Seule, face au destin » et « À nos actes manqués » publiés aux éditions Édilivres. Elle termine actuellement l’écriture de son troisième roman « Avant qu’il ne soit trop tard ». Elle y dénonce la violence faite à la femme dans le mariage. Laura Kutika vient également de mettre en scène la pièce « Le journal d'une femme de chambre » d’Octave Mirbeau qui dénonce l’esclavage moderne. Elle a réalisé les courts métrages « Moumoune et moi » en 2013 ainsi que Vas-y fonce en 2011. Elle a aussi été assistante réalisatrice sur le long métrage « Ndouleman » de Nolda di Massamba. Elle a également été coscénariste de la série télévisée Kinshasa Hôtel diffusée sur la chaîne privée Antenne A en 2001.

Pour sa part, Ne Kunda Nlaba est un producteur, réalisateur, scénariste, monteur, acteur et politologue. Il a déjà réalisé et produit deux documentaires et trois fictions entre autres « The Next », « The Steel Pan » (Le Tambour d’acier) en 2010, ainsi que « Chérie Bondowe, produit en 2012 et qui est son premier long métrage sur le divorce, la violence domestique et le suicide dans les communautés des immigrés africains. Parallèlement au film sur Abeti Masikini, Ne Kunda Nlaba travaille actuellement sur un film documentaire de 90 minutes intitulé « Kimpa Vita : La mère de la révolution africaine » qui sortira en 2014. Il développe également un projet de long métrage de fiction intitulé « In Limbo » (Dans les oubliettes) consacré aux demandeurs d’asile déchus.

Patrick Kianimi
Lu 847 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes