Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A l’issue d’un atelier organisé au GHK. 34 recommandations des musiciens soumises à Banza Mukalay !


Par Laprosperiteonline.net | Mardi 3 Juillet 2012 | Lu 344 fois | 0 Commentaire



Kinshasa. *Le salon Congo du Grand Hôtel Kinshasa a servi de cadre le vendredi, 22 juin dernier, à la cérémonie de clôture de l’atelier organisé par la section culture et arts musicaux du Ministère des Sports, Jeunesse et Arts. Cet atelier a eu pour thème : « La politique culturelle : comment gagner sa vie avec la musique ?» Plusieurs musiciens ont répondu présent à cette cérémonie, notamment Félix Wazekwa, Blaise Bula, Manda Chante, Baby Ndombe, Marie Paul, Reddy Amisi ainsi que leurs producteurs. Dans leurs interventions, ces artistes ont émis les vœux de voir le Gouvernement congolais prendre ses responsabilités, pour protéger les artistes musiciens et leurs œuvres. A cet effet, 34 recommandations ont été formulées et soumises à l’intention du Gouvernement de la République, principalement au Ministre de tutelle, Baudouin Banza Mukalay qui, d’ailleurs, était représenté par son Directeur de cabinet. Ce dernier a affirmé la volonté du Ministère d’améliorer le secteur musical congolais. Les artistes, eux, ont exprimé le souhait de voir le Gouvernement congolais mettre toutes les batteries en marche afin de redresser ce secteur de la musique qui, selon eux, est entrain de perdre ses merveilles. Pour sa part, l’artiste musicien Félix Wazekwa a déclaré que le souhait de tout musicien congolais est de voir toutes les parties en présence respecter les engagements pris. « L’Etat congolais doit nous aider à rentrer dans nos droits. Les musiciens congolais et leurs œuvres ne sont pas protégés par l’Etat. Nous souhaitons une seule chose : c’est de voir notre Gouvernement, par le biais du Ministre de tutelle, protéger nos œuvres contre la piraterie », a t-il fait savoir. Avant de préciser qu’il y a une absence de politique visant à protéger les œuvres des artistes en général. Par ailleurs, cet artiste célèbre s’est dit confiant quant à la suite de leurs recommandations. Le patron de Wenge Référence, Manda chante a, lui aussi, indiqué que la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) devait offrir un espace gratuit pour les spots publicitaires des artistes musiciens au titre de soutien. Du coté de producteurs des artistes, Claude Mashala a également donné de la voix. Il a d’abord fait part de son inquiétude concernant la négligence que le Gouvernement manifeste face à cette question. « Tant que l’Etat congolais sera démissionnaire dans le secteur de la musique, nous risquons de perdre notre identité musicale. Nous dépensons plus pour produire un musicien, mais nous ne gagnons rien en retour », a-t-il révélé. Il a, ensuite, émis le vœu de voir l’Etat congolais s’occuper des artistes musiciens : « Je prie notre Ministre de tutelle de protéger les œuvres des musiciens, de garantir leurs droits d’auteur, de construire des salles de spectacles etc.». Enfin, le représentant du Ministre dans ce rendez-vous à réaffirmer l’engagement de son Ministère de tout faire pour rétablir l’artiste musicien dans ses droits, tout en protégeant ses œuvres d’esprit.

La Pros.
Lu 344 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes