Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Á quel jeu jouait l’Élysée en recevant Alain Mabanckou le 14/06/2016


| 22/09/2016 | Lu 560 fois Mis à jour le 22/09/2016 - 14:14


France, (Starducongo.com) - Les congolais éprouvent de plus en plus de difficultés pour déboulonner le tyran Sassou Nguesso. Cependant on voit apparaitre sur la scène médiatique française un personnage atypique dont le rôle pour la libération du Congo- Brazzaville reste quant même très ambiguë. La médiatisation de ce personnage est elle un moyen de divertir et d’embrouiller les congolais dont la soif de la liberté, de l’alternance, de la justice et du changement est devenue un secret de polichinelle ?



NTETANI WASSEMO Darcy Guilein
NTETANI WASSEMO Darcy Guilein
Tout laisse croire que ce personnage divertit les congolais. Comment comprendre qu’au moment où Alain Mabanckou est reçu à l’Élysée par monsieur François Hollande, le tyran Denis Sassou Nguesso arrête le général Jean-Marie Michel Mokoko et la France ne dit rien.
En réalité le personnage, le plus important que l’Élysée devrait recevoir pour réparer le mal fait aux congolais c’était le général Jean-Marie Mokoko. La France est responsable du maintien du tyran Denis Sassou Nguesso au pouvoir depuis 1979; c’est elle qui a fabriqué ce petit dictateur noir pour spolier les ressources naturelles et tenir Congo-Brazzaville en lisière. La preuve les accords de défense signé avec la France dans les 1970 sont tout simplement des accords de protection des hommes qu’elle choisit pour gouverner la colonie. Ces accords sont signés contre les populations congolaises qui ne peuvent rien faire contre les dérives autoritaires, dictatoriales et gabegique du gouverneur nommé par l’Élysée.
Toute cette diversion orchestrée au plus haut niveau de l’Etat français, nous pousse à nous interroger sur les capacités de nuisance du tyran Denis Sassou Nguesso.

Dès lors la question que l’on se pose avec acuité est donc la suivante : De quoi est faite la puissance Denis Sassou Nguesso ?

Denis Sassou Nguesso est tout d’abord un marionnette au service des interêt français, sans la France , il ne pouvait pas diriger le Congo au tant d’années. C’est un agent au service de la politique de coopération française conçue par le Général De Gaulle et fondée sur le postulat selon lequel « La France n’a pas d’amis, elle n’a que des intérêts ». Denis Sassou Nguesso est un gouverneur de la France et non un président du Congo, en effet , il n’a jamais été élu par les congolais; il se maintient au pouvoir par la force avec l’aide du colon français.

La supposée puissance du petit dictateur Denis Sassou Nguesso est faite en réalité du fétichisme, de corruption, d’aveuglement et d’abrutissement des populations, de la culture du mensonge et de la désinformation, du tribalisme, de la gabegie, de l’impunité de ceux qui l’adorent et le vénèrent, de la mbochisation de l’armée et des postes clefs et importants de l’État, de la culture du culte de personnalité, du clientélisme, du fanatisme, du favoritisme, de la division, du cynisme, de l’utilisation de la force, de la violation des lois et règlement de la république, de l’utilisation des cadres bidons et facilement manipulables, du mépris du savoir et des intellectuels, de l’utilisation de méthodes barbares et sauvages pour conserver le pouvoir…

Peuple congolais ( surtout les populations du nord ), réveille-toi, Denis Sassou Nguesso tient à rester au pouvoir par la force, la ruse et la corruption pas pour te servir mais pour servir ceux qui le protègent et l’ont mis au pouvoir. Tout ce qu’il dit aux populations du nord pour qu’elles ne s’insurgent contre sa folie de conserver le pouvoir n’est que mensonge et ruse.

Lorsqu’il dit aux ressortissants de Makoua que « le Général Jean-Marie Mokoko veut prendre le pouvoir des nordistes pour le donner aux sudistes », il délire en pondant des mensonges sans queue ni tête. Lors de son coup d’état militaire de 5 juin 1997, il a utilisé presque le même discours pour renverser un président élu démocratiquement par les congolais et pousser à la mort beaucoup des congolais.

Populations du nord, reveillez-vous et ne vous laissez plus rouler par les mensonges sans queue ni tête du diable Denis Sassou Nguesso, il ne vous protège pas ( regardez comme vous vivez dans vos villages et vos quartiers ) mais vous aveugle en vous utilisant comme un marionnette ou un bouclier. Il a tué l’État Providence pour que tout soit à lui et à son clan.

« L'Etat-Providence est une conception de l'État où celui-ci étend son champ d'intervention et de régulation dans les domaines économiques et sociaux. Elle se traduit par un ensemble de mesures ayant pour but de redistribuer les richesses et de prendre en charge différents risques sociaux comme la maladie, l'indigence, la vieillesse, l'emploi, la famille... L'Etat-Providence est fondé sur la solidarité entre les différentes classes sociales et la recherche de la justice sociale. »

Quand les congolais se comportent comme des étrangers dans leur propre pays, c’est grave et honteux ; le Congo appartient à tous les congolais et ses richesses doivent profiter à tout le monde sans exception. Les congolais du nord au sud doivent se lever et se battre pour que l’État Providence soit rétabli afin que toutes les populations bénéficient des bienfaits de cet État.

Bénéficier des aides et des services de l’État est un droit de l’homme donc , il ne faut pas donner ( par peur et ignorance ) à Sassou Nguesso le pouvoir de vous maltraiter, spolier, tuer, aveugler et sacrifier. Il n’a pas le droit de faire ça. Armons nous de courage et d’intelligence, populations du nord et du sud pour chasser le dictateur et voleur afin de rétablir nos droits.

Tout congolais ( du nord au sud ) doit savoir qu’avec l’État Providence, personne ne sera laissé sur le banc de touche ou négligée. Tout le monde aura l’aide et l’assistance de l’État.

NTETANI WASSEMO Darcy Guilein.

Lu 560 fois

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Libres propos












Les Rats et les Souris

Opposition congolaise : Charles Zacharie Bowao se dit surpris par la démarche de Parfait Kolélas

L’opposant congolais et coordonateur des plateformes Frocad-Idc, Charles Zacharie Bowao, se dit surpris par l’initiative de Guy...

Potins

L’artiste Josey dément avoir reçu une offre du fils du président congolais

L’information émane d’un journal en ligne congolais. Denis Christel Sassou N’guesso dit Kiki le pétrolier, fils du président du...

Coin de Femmes

Sénégal: La première dame critiquée pour sa « jalousie excessive »

L’affaire fait grand bruit au Sénégal. A en croire un leader politique, Marième Faye, l’épouse du président Macky Sall serait...

Derniers tweets
BMCE Bank réalise d’excellentes performances: Casablanca, (https://t.co/48rphAD5B6) - Le top...… https://t.co/xqZQH7UYXM
Aggravation du déficit commercial du Maroc à fin août: Casablanca, (https://t.co/48rphAD5B6) -...… https://t.co/Dyrk7RbvK0
Et vogue le Festival International du rire de Brazzaville (tuSeo) 27 et 29 Octobre... https://t.co/956yH6cB58 https://t.co/o0aJPSuBfv
Arsenio Rodriguez, l'héritier cubain du genre musical Congo: Congo, (https://t.co/48rphAD5B6) -...… https://t.co/5oubTnamnO