Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abidjan, les prostituées quittent les rues pour les bars


Par Koaci | Mercredi 28 Décembre 2011 | Lu 3675 fois | 1 Commentaire



A Abidjan, il faut voir pour croire. Capitale de la joie, Abidjan, la grande ville ivoirienne renferme dix communes toutes aussi enjouées que bruyantes. Tous ceux qui arrivent à Abidjan et qui sont friands de sexe ont à cœur d’aller à la célèbre rue princesse de Yopougon pour s’offrir des belles de nuits. Ou peut être de passer en douceur à la rue Mercedes, Pierre et marie curie à Biétry pour une gâterie. Il n’y avait en vérité qu’à ces endroits qu’on pouvait se faire plaisir.

Mais depuis plusieurs années, les choses ont évolué. Positivement pour les adeptes de ces endroits et malheureusement pour la société ivoirienne. Les putes ont quitté les rues pour les nombreux bars qui fourmillent dans les communes de la ville d’Abidjan. Nous avons faire pour vous, le parcours initiatique du randonneur qui veut satisfaire sa libido tout en appréciant de la bonne musique et sirotant de la bonne boisson.

Tout commence à Yopougon. La commune la plus chaude d’Abidjan. Mais de la rue, nous n’irons point. Une connaissance nous a signalé la présence d’un bar climatisé au quartier maroc, où on peut tout se permettre. Sexuellement parlant. Pour ne point faire de pub nous tairons le nom ce bar situé à deux pas du carrefour Obama (Désolé d’associer ce nom au contenu). Quand nous le pénétrons, aux environs de vingt deux heures, l’ambiance est festive. Mais de prime abord, au premier salon, on ne peut pas imaginer que cet endroit sert du sexe tout chaud à ces clients. Les choses ont été bien pensées.

Ceux qui sont là pour ça sont au deuxième salon. Là-bas toutes les filles sont quasiment nues. Petites culottes, strings et un soutien pour porter les nichons. Cigarettes dans la bouche, elles sont accrochées à des clients. Des habitués certainement, puisque l’une d’entre elles, interpellent l’un des membres du groupe que nous avons trouvé sur place. « Aujourd’hui on va finir avec vous, ton ami fait trop bouche moi je m’occupe de lui », lance une belle, le bassin bien remplie, avec des seins tellement grosses qu’ils tiennent difficilement dans son petit soutien gorge choisi exprès pour nous donner envie de toucher. Assis nous apprécions le spectacle. Elles défilent et se déhanchent à tour de rôle. Elles sont toutes jeunes, moyenne d’âge 25 ans et portes toutes un surnom.

Dans un coin de la boite, une salle privée. C’est là bas que ceux qui ont honte de faire l’amour devant tous se cachent. En réalité c’est un endroit pour les hommes mariés et tous ceux qui ont besoin de discrétion. Elle est déjà occupée. Depuis notre arrivée nous avons assisté à des vont et viennent de filles a moitié nue défilé au bar pour réclamer des préservatifs à la gérante. La-bas, le prix de la boisson est plus élevé. Le prix des filles y étant compris. En sortant de cette boite nous prenons le chemin de Marcory, une autre commune, pour une autre ambiance sexe.

Dans les environs de l’hôtel Konankro, un bar a la réputation d’être très hard. Nous nous en sommes aperçus. Les filles n’hésitent pas à vous montrer leurs parties intimes. Elles proposent tous, offrent tous. Certaines sont nues, d’autres sont à peine recouverte de toile fine. Elles vous palpent et se jettent sur les clients malaxant vos parties intimes, en signe d’avance. Prêtes à tous. Elles vous font la « pipe »,( la fellation), sans sourciller pourvu que vous y mettiez le prix. Entre deux gorgés de whisky, un client se fait faire la totale. Séquence choc. Sans commentaire.
Lu 3675 fois


Vos commentaires:

1.Posté par betty le 09/01/2012 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ah lala l'afrique ça devient pire que sodome et gomore;et les memes vont à l'église ou à la mosquée ,quelle bande d'hypocrites.tout se paye,dieu voit tout,vous regretterez vos actes un jour,votre vice vous perdra

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes