Connectez-vous S'inscrire



 

 

 





Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Adieu Mayaula Mayoni !


Par SDC, Starducongo.com | Lundi 31 Mai 2010 | Lu 2424 fois



Adieu Mayaula Mayoni !
L’artiste musicien Freddy Mayaula Mayoni est décédé ce mercredi 26 mai 2010 à Bruxelles à l’âge de 64 ans, selon un faire-part de l’Amicale congolaise Lipopo, une association basée dans la capitale belge. Cette disparition met ainsi fin à une longue période de maladie qui rongeait le défunt depuis plusieurs années.

Selon nos confrères de la presse congolaise, l’auteur-compositeur de « Ousamane Bakayoko » qui souffrait d’hémiplégie côté droit, depuis la Tanzanie où il séjournait, avait pu, dans un premier temps, regagner Kinshasa en août 2005 grâce à son fils Dedys qui était alors étudiant en Afrique du sud. Mayaula qui avait perdu l’usage de la parole, semblait abandonné à son triste sort dans la résidence familiale située au quartier 20 Mai dans la commune de Kalamu. Après de nombreux S.O.S lancés en sa faveur, les autorités avaient pris en charge son évacuation sanitaire vers la Belgique et les frais de soins médicaux qui en découlaient.

Auteur prolifique et talentueux, le guitariste laisse à la postérité un riche répertoire témoignant de son inspiration qui a traversé plusieurs époques et courants de la musique congolaise. On peut citer quelques titres indémodables : « Chérie Bondowe », une reprise qui sera l’un de ses premiers tubes, « Nabali misère »,« Libala Bombanda compliqué », « Momie » ... qui ont marqué son passage dans le groupe Ok Jazz de Franco. Mayaula Mayoni fut également, avec Empompo Loway et Lutumba Simaro, l’un des mentors de la chanteuse Mpongo Love pour qui il avait écrit la chanson « Ndaya » et fera chanter, des années plus tard, « Nasi nabali » par Tshala Mwana.

De sa carrière solo, on retiendra des titres comme « L’amour au kilo, » « Ousmane Bakayoko », « Dom Padrino », « Doudou », « Mbongo » ou encore « Kotika te », « Mamiwata », « Doudou a mwen », « O.B.D.P » tirés de l’album « L’amour au kilo », sorti en 1993 et réalisé avec le concours au chant de Lassa Carlito et Pembey Sheiro.

En dehors de sa carrière musicale, Mayaula a également été un brillant footballeur. Il a en effet évolué de 1967 à 1971 au poste d’ailier gauche dans l’équipe de football V.Club présidée à l’époque par Franco qui deviendra plus tard son patron dans l’OK. Jazz. Il faisait partie de ce que la presse sportive congolaise avait surnommé « Attaque mitraillette » avec Kembo, Mayanga et Kibonge Gento. Bon dribbleur et buteur, il a même été sélectionné dans l’équipe nationale, les Léopards en 1968. |

Jossart Muanza (AEM)


Lu 2424 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Football | Actualités | Beauté et Mode | RD Congo | Les arts | Handball | Gouvernement | Monde | High Tech | Arts martiaux | Indiscretions | Basket-ball | Sports | Athlétisme | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Interviews Sports | Afrique | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Nouveaute | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Organisations Int. | Sante | A l'Affiche | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes



RADIO STARDUCONGO