Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Afrobasket 2015, pas de wild card pour le Congo


Par Adiac-congo.com | Dimanche 10 Mai 2015 | Lu 1118 fois | 0 Commentaire

La Fiba Afrique a publié, mercredi, le nom des trois pays retenus pour bénéficier des « wild card », synonyme de repêchage et de qualification pour l’Afrobasket 2015. Le Congo n’en fera malheureusement pas partie. Grosse désillusion pour les amoureux du ballon orange.



Présents en 2013, les Diables rouges n'iront pas en Tunisie, pays hôte de l'Afrobasket 2015
Présents en 2013, les Diables rouges n'iront pas en Tunisie, pays hôte de l'Afrobasket 2015
Les Diables rouges n’auront pas l’occasion de disputer leur deuxième Afrobasket consécutif, et leur compteur reste bloqué à 7 participations (1968, 1975, 1980, 1981, 1985, 2009 et 2013). Le Bureau Central de la Fiba Afrique a e effet annoncé, ce mercredi, les trois équipes choisies pour compléter le plateau de l’Afrobasket 2015, qui aura lieu en Tunisie du 19 au 30 août.

Le Sénégal, quintuple champion d’Afrique, est assez logiquement retenu. La Centrafrique, seule et unique équipe d’Afrique Centrale, hors Angola, à avoir remporté la compétition (1974 et 1987) fait également partie des heureux élus. Comme l’Algérie, dont le meilleur résultat se limite à une médaille d’argent en 2001. Les trois invités de dernière minute connaitront le groupe qu’il leur sera attribué le 9 mai.

L’absence du Congo est un vrai coup d’arrêt pour les Diables rouges et leur staff technique qui avaient initié un retour au premier plan, en 2013, avec le renfort des joueurs de la diaspora (Oniangé, Moupégnou, Kris Morlende). Mais la dynamique n’a pu être entretenue lors du tournoi qualificatif, en février dernier.

Lors du tour qualificatif au Cameroun, après le forfait de la RDC, huit des quatorze joueurs n’ont pas été qualifiés, les démarches administratives n’ayant pas été effectuées par la Fédération, selon le staff technique. Jean-Michel Mipoka, rompu aux joutes de Pro A, n’avait donc pu honorer ses premières sélections. Et avec seulement six joueurs, les Diables rouges n’ont pas pesé lourd face aux Camerounais (69-81 puis 68-80).

Une qualification à l’Afrobasket aurait donné l’occasion au staff de relancer Nobel Boungou Colo, dont l’horizon en Bleu s’est assombri. Et de faire venir CJ Wallace (Le Mans) et Dwight Hardy (Trabzonspor), deux Américains naturalisés, Loïc Akono (Boulogne-sur-Mer), Mérédis Houmounou (Boulazac) ou encore Paccelis Morlende, qui aurait rejoint son frère Kris dans le staff.

Las, ce n’est pas demain la veille que l’on verra le Congo aligner une pourtant prometteuse équipe : Akono-Hardy (ou Houmounou)-Oniangué (ou Mipoka)-Boungou Colo-Wallace. Avec de tels éléments, les Diables rouges seraient passés du statut d’invité à celui de favori à la victoire finale.

Camille Delourme
Adiac-congo.com
Lu 1118 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes