Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Agression de Werrason : les « Combattants » s’étaient pourtant engagés à renoncer à la violence


Par | Vendredi 17 Juin 2011 | Lu 1829 fois | 3 Commentaires



Werrason
Werrason
Alors qu’il se trouvait au restaurant Chez Maman Wiva à Paris après la séance de répétition générale jeudi au Stade de France, le chanteur Werrason a été sauvagement agressé par une bande de « Combattants ».

Le leader du groupe Wenge MMM en est sorti avec une blessure à la tête. Le « Roi de la Forêt », qui a reconnu quelques-uns de ses agresseurs, a porté plainte devant la justice française contre un certain Rex Kazadi et sa bande.

Pourtant, à la suite de laborieuses négociations il y a plusieurs semaines, les irréductibles « Combattants », ces Congolais de la diaspora connus aussi sous la dénomination de Bana Congo et pour leur hostilité au pouvoir en Rdc mais, également à l’égard des vedettes de la musique congolaise évoluant au pays, s’étaient engagés à renoncer à la violence à l’occasion de la « Nuit africaine » programmée pour le 11 juin au stade de France.

Mais, se dédisant, ces extrémistes sont revenus à des sentiments belliqueux. Ils avaient déjà annoncé les couleurs depuis quelques jours sur Internet.

Prenant la chose au sérieux, l’Ambassade Rd congolaise en France avait pris des dispositions sécuritaires à l’arrivée de Werrason et ses musiciens, ces derniers ayant été logés en un lieu sûr tenu secret.

Mais, les « Bana Congo » n’en démordaient pas. Ils avaient prévu de manifester le samedi 11 juin dans les abords du Stade de France.

L’autorisation leur a été refusée mais, accordée pour la veille, soit le vendredi. Mais, la manifestation n’eut pas lieu en raison de la pluie qui s’était abattue sur Paris.

La Rdc honorée à la Nuit africaine

Passé l’incident malheureux de jeudi au restaurant Maman Wiva, une vive tension a régné dans les milieux congolais à Paris, assurait Patrick Mboyo proche de l’organisation de la « Nuit africaine » au journal Visa, samedi dans la journée.

Le journaliste indiquait à l’occasion que Werrason avait recouvré son, moral.

Le public a pu s’en rendre compte dans la soirée lors de la prestation du « Roi de la Forêt » avec son groupe.

Le « Phénomène » a présenté au menu des extraits de ses anciens succès passes et récents comme « Solola bien » et « Techno Malewa ». Une forte communauté congolaise et étrangère, emballée, répondait aux animations du « Roi de la Forêt ».

Qui, face à la pléiade des stars et qui ont défilé sur le podium du Stade de France ce samedi-là, a démontré qu’il est l’une des grandes figures de la musique africaine aujourd’hui.

Il en a été de même de Fally Ipupa qui n’a pas vole sa place à la Nuit africaine.

Il est vrai que l’on doit aussi une fière chandelle, pour ne citer que ceux-là, à des artistes comme Manu Dibango, Mory Kante ; Baaba Maal, Meiway et Alpha Blondy pour leur professionnalisme. Pour une première édition, la « Nuit africaine » a été un succès qu’il faut rééditer. Si d’aucuns ont parlé d’une compétition, il n’y a eu au finish qu’un vainqueur: la musique !

Kale Ntondo/Visa (Digitalcongo)
Lu 1829 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Mireille le 17/06/2011 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci de relayer les rumeurs, monsieur le journaliste, bien qu'on ne possède pas de carte de presse qui est parait il obligatoire pour accéder au métier. Ouais je me souviens de Jean Edern Hallier qui, à ce propos,parlait des journaleux.

2.Posté par mack le 13/08/2011 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
b[voila l'idioci des africain vous ne saverz pas que werrason est la fierté africainne c'est notre jackson ]bb[

3.Posté par Mireille le 17/08/2011 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Libre à toi de juger Mack. Ces crypto- patriotes ont pour profession: Werrasson. fatigués de vagabonder dans les rues voisines de la porte de Namur ou de Saint Denis, ils passent des journées à commenter faits et gestes de Werrasson au lieu de s' occuper et tout simplement écouter l' artiste. Ils prétendent incarner le vrai Congo. Que racontent-ils à leurs compagnes le soir en rentrant à la maison, Tiens Bébé, j' ai agressé Werra au lieu d' assister leurs mômes à faire les devoirs à domicile. Peut-être leur façon d' éluder leurs responsabilités de citoyens car le premier des devoirs de citoyen c'est vivre en bon père de famille pourtant ils se comportent en vulgaires membres de ces gangs de banlieue

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes