Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Apple plus gros que Microsoft

MARCHES - La capitalisation boursière de la firme à la pomme a dépassé celle de son concurrent...


Par SDC, Starducongo.com | Vendredi 28 Mai 2010 | Lu 1183 fois | 0 Commentaire



L'événement est symbolique mais pas anecdotique. Mercredi, la valeur d'Apple en Bourse a dépassé celle de Microsoft, à 228 milliards de dollars (185 milliards d'euros). Les autres indicateurs (bénéfices, marges, cash disponible) sont relativement proches. Fin 1999, à ses plus hauts, Microsoft valait 35 fois Apple. Que s'est-il passé ces 10 dernières années pour une telle inversion des pouvoirs? Le New York Times résume cette décennie dans une infographie instructive.

En un peu plus de 10 ans, Apple a lancé l'iMac, l'iBook, l'iPod, l'iTunes Store, les Apple stores, le Macbook, l'iPhone et l'iPad. Pendant ce temps-là, Microsoft a sorti le pocket PC, la XBOX, le Zune, Windows Vista, des logiciels pour tablet-PC avec stylets, Internet Explorer, Windows Mobile, Bing et Windows 7.

En clair, malgré une percée sur le marché du jeu vidéo, Microsoft a raté le virage du web et des logiciels décentralisés (notamment face à Google), celui de la musique en ligne, de la téléphonie et de la mobilité. Pendant ce temps-là, Apple, sous la houlette de Steve Jobs, est devenu le leader sur ces trois secteurs. Et à moins que Microsoft ne revienne dans la partie avec Windows Phone 7, la tendance ne va pas s'inverser. Dans les prochaines années, les smart phones et les tablettes devraient en effet rapidement devenir les premiers points d'accès à Internet à la place du vieillissant PC.

La résurrection d'Apple

Signe des temps qui changent, Microsoft devrait être sur scène lors de la présentation du prochain iPhone pour annoncer un partenariat de développement avec Apple. C'est presque le monde de 1997 à l'envers. Alors à la tête d'une compagnie à l'agonie, Steve Jobs annonce –sous les huées de la salle– un investissement de 150 millions de dollars de Microsoft. La firme de Bill Gates s'engage en échange à développer Office sur Mac, et Apple fait d'Internet Explorer le navigateur par défaut.

Ce partenariat aide Apple à sauver sa tête, et permet à Microsoft d'éviter d'être davantage inquiété sur les questions de monopole. En juin prochain, l'accord de développement pour l'iPhone devrait permettre à Microsoft de marquer des points sur le marché de la mobilité. Et éviter à Apple d'être ennuyé par les autorités américaines pour abus de position dominante dans le feuilleton Adobe/Flash. Le monde à l'envers, on vous dit.

Philippe Berry (20 Minutes
Lu 1183 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes