Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Atelier à Libreville sur l'interconnexion à la fibre optique entre le Gabon et le Congo


Par MAP | Mardi 8 Octobre 2013 | Lu 303 fois | 0 Commentaire



La mise en œuvre du projet régional "Central African Backbone" (CAB) et l'interconnexion des fibres optiques entre le Gabon et le Congo voisin, est le thème central d'un atelier qui se tient depuis lundi à Libreville, à l'initiative de la Banque mondiale (BM).

Financé par la BM, le projet CAB vise à accroître la couverture géographique des réseaux à bande passante de grande capacité, diminuer les coûts des services de communications sur les territoires de la Communauté des Etats monétaires de l'Afrique centrale (CEMAC) et appuyer la mise en œuvre de son programme économique relatif à l'interconnexion physique de ses pays membres.

L'interconnexion des fibres optiques réalisées dans le cadre des projets CAB 3 (Congo) et CAB 4 (Gabon) permettra de diminuer les coûts et d'améliorer la qualité des communications entre les deux pays et renforcera l'intégrité des réseaux régionaux de communications en créant des boucles (des redondances) dans la sous-région, souligne la Banque mondiale dans un communiqué.

Ce projet permettra au Gabon de se connecter au nouveau câble sous-marin ACE et d'engager la construction du Backbone terrestre jusqu'à la frontière avec le Congo, avec un coût évalué à 109 millions de dollars, dont 58 millions financés par la BM et 51 par le Gabon, selon la même source.

Pour sa part, le projet CAB 3 devra permettre au Congo de promouvoir la connectivité régionale avec des interconnexions vers le Gabon, la République centrafricaine et la République démocratique du Congo, précise la Banque Mondiale, relevant que la mise en œuvre effective de ce projet nécessitera une enveloppe de 30 millions de dollars, qu'elle devra financer à parts égales avec le Congo.

Ces deux projets favoriseront la croissance de la Bande passante des communications internationales (Internet, Voix et Data), la croissance du nombre d'abonnés Internet et la décroissance du prix moyen de la connectivité internationale, assure la Banque Mondiale.
Lu 303 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes