Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Athlétisme : Franck Elemba abandonné à lui-même


Par brazzaville-adiac.com | Jeudi 12 Juillet 2012 | Lu 1188 fois | 0 Commentaire



Athlétisme : Franck Elemba abandonné à lui-même
L'espoir congolais au lancer du poids ne sera pas à Londres pour participer aux Jeux olympiques (JO)

Un coup dur pour Franck Owaka Elemba, dont la Fédération congolaise d'athlétisme vantait toujours les mérites. L'athlète, basé au Maroc, nous a fait part de sa déception. Il conteste le choix d'un autre athlète à sa place qui, selon lui, n'est pas en forme.

« Je suis allé en formation. Je me suis sacrifié pendant toute une année àme préparer pour cette compétition. J'ai réalisé des performances. Je suis vraiment déçu à la fin qu'on me dise que je ne pars plus aux Jeux olympiques », explique-t-il.

Pas un seul athlète congolais n'a en effet atteint les minima en athlétisme pour participer aux Jeux olympiques. C'est la raison pour laquelle le nombre de quatre athlètes a été réduit à deux, une fille et un garçon, par le comité d'organisation. Ce comité avait demandé au Comité national olympique et sportif congolais et à la Fédération congolaise de solliciter par écrit une dérogation auprès de la Fédération internationale d'athlétisme pour qu'elle accepte les athlètes non qualifiés. Selon Franck Elemba, le directeur technique a choisi ses protégés, en l'occurrence Devilert Kimbémbé et Lorène Bazolo.

« J'ai appris que je ne partais plus pour Londres [...]. Cela m'a découragé. [...]. On m'a fait lire le document dans lequel il était notifié que je ne devais pas participer à la compétition à cause des minima. Le garçon qui a été retenu n'a pas brillé aux championnats d'Afrique. Moi,j'ai quand même disputé la finale », a-t-il regretté.

Franck Owaka Elemba était arrivé à Brazzaville pour participer au Meeting international de Brazzaville. Après ce rendez-vous où il a fait une performance de 17,44 m au lancer de poids, il s'apprêtait à repartir au Maroc pour participer à la Coupe de Trône. La Fédération congolaise d'athlétisme l'avait convaincu de privilégier les championnats d'Afrique à Porto-Novo au Bénin. « Je suis allé aux Championnats d'Afrique où j'ai fait quatre essais nuls, deux essais accordés. J'ai fait une contre-performance de 16,23 m parce que je suis déjà arrivé à 18,04 m. C'est au meeting que j'ai réalisé le 17,47 m. Je pouvais très bien réaliser mes 18,50 m aux Jeux olympiques. On ne m'a pas donné cette chance », a-t-il fait observer.

Revenu au pays dans l'espoir de participer aux JO, l'athlète se sent abandonné. Il n'a pas de quoi payer l'hôtel pour le reste de ses jours à Brazzaville ni pour assurer son déplacement de Casablanca à Rabah. « J'ai demandé le remboursement de mon billet pour rentrer au Maroc, mais le comité olympique n'a pas voulu assurer mon déplacement jusqu'à Rabah. Il m'a obligé à quitter l'hôtel après m'avoir payé les six premières nuits. Cette leçon me donnera plus de force pour bien m'entraîner. Que les Congolais me pardonnent. Si j'atteins un niveau mondial et que mon pays m'appelle pour venir participer aux compétitions soit j'imposerai mes conditions ou soit je refuserai », a-t-il dit, ciblant en premier les Jeux africains Brazzaville 2015.

James Golden Éloué
Lu 1188 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes