Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au Congo-Kinshasa, le combat des albinos pour leurs droits


Par La-croix.com | Jeudi 24 Mars 2016 | Lu 929 fois | 0 Commentaire

Victimes de discriminations, les Congolais touchés par cette particularité génétique tentent de faire reconnaître leurs droits.



« Quand j’étais à l’école, je me battais tous les jours car on me traitait d’albinos », raconte Serge Kanyinda, un Congolais (RDC) de 23 ans. Si cet acteur découvert dans le film Rebelle de Kim Nguyen, nommé aux Oscars en 2013, ne supporte pas le terme albinos, c’est qu’il est souvent utilisé comme une insulte ou une moquerie. Lui n’a jamais été complexé : « A la maison, on me disait "Sois fort, et tu seras grand un jour". » Et de la force, il en faut pour les albinos de la République démocratique du Congo (RDC).

Certes, ici, ils ne sont pas démembrés pour des rituels censés apporter richesse et pouvoir, comme cela arrive en Tanzanie. Mais ils sont la cible de discriminations, vexations, insultes et parfois violences physiques à cause de cette mutation d’un gène qui prive la peau, les yeux et les cheveux de mélanine, protection essentielle contre le soleil.

Environ 1 personne sur 4 000 vivrait avec ce problème en Afrique subsaharienne, selon certaines estimations. « Dans le bus, et même à l’église, si quelqu’un s’aperçoit qu’il est à côté d’un Ndundu (albinos en lingala), il se déplace », déplore Ruth, une albinos de 30 ans, diplômée en pédagogie. Quant aux mères, il arrive qu’elles soient blâmées, voire répudiées.

Le catcheur Alphonse « Texas » Mwimba a rencontré plusieurs fois les autorités pour les sensibiliser aux problèmes de scolarité des enfants, dont la vue est très faible. Ce champion albinos organise aussi des distributions de lunettes de soleil et de crèmes solaires, hors de prix pour de nombreux parents mais indispensables pour prévenir le cancer de la peau.

« Le catcheur passe à la télé pour dire : "Ayez pitié de nous", mais est-ce qu’il se passe quelque chose ? Je ne crois pas ! », regrette Ruth. « Ici en Afrique, et principalement à Kinshasa, les gens croient que quand ils parlent à une personne albinos, ils parlent à une personne sale qui a des aptitudes un peu réduites », renchérit Gloire, une animatrice télé stagiaire de 25 ans qui trime pour montrer à ses collègues qu’elle est « intelligente ».

Ces idées reçues, le réalisateur de clips Yan Mambo, surnommé « L’Ours blanc », tente de les combattre pour ne plus jamais entendre un Congolais dire qu’il serait prêt à « jeter » son enfant s’il était albinos. « Je veux promouvoir l’excellence de l’albinos ! », plaide celui qui, fin août, a lancé le festival « Fièrement Ndundu », immortalisé par des selfies où des Congolais blancs et noirs se câlinent.

Rêvant de voir émerger une « élite ndundu », il soutient Serge Kanyinda et Christian Muyoli, qui avait brillé lors d’un concours de chant. Il espère aussi voir percer un grand politicien albinos, comme au Congo voisin où Thierry Moungalla a été nommé ministre de la communication et porte-parole du gouvernement.

Le 24 octobre, Yan Mambo avait fait défiler une vingtaine d’hommes et de femmes albinos. Et il a lancé il y a dix jours la seconde édition de sa campagne de sensibilisation, consacrée au bien-être des Congolaises albinos. Mais ce combat pour le respect et l’égalité est coûteux. Le réalisateur dit avoir déboursé des milliers de dollars pour le défilé et pour « Fièrement Ndundu ». « Un peu fauché », il aimerait que les autorités investissent.

En attendant, on le courtise. Alors que le pays se prépare laborieusement, et dans un climat tendu, pour une série d’élections, il affirme que des partis de la majorité et de l’opposition lui ont demandé de se présenter pour eux comme député. La réponse de l’Ours blanc ? « J’ai dit non : ma démarche n’a rien de politique. »

Fatimata Burki (à Kinshasa, République démocratique du Congo)
Lu 929 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes