Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Auxerre, vainqueur du challenge Denis Sassou Nguesso

Football et paix à Pointe-Noire.


Par SDC, Starducongo.com | Mercredi 24 Mars 2010 | Lu 992 fois | 0 Commentaire



Célestin Tombe-Kendé remettant le trophée au capitaine d’Auxerre.
Célestin Tombe-Kendé remettant le trophée au capitaine d’Auxerre.
S’il y a des administrateurs-maires sportifs, celui de l’arrondissement 1 Lumumba, à Pointe-Noire, Célestin Tombe-Kendé, est parmi ceux là. Il ne cesse, chaque année, d’organiser des compétitions sportives, dans sa circonscription. Sa cible préférée: la couche juvénile. Après le désormais traditionnel cross populaire, couru en novembre 2009, le football a pris le relais, du 4 au 7 mars 2010, avec la deuxième édition du challenge Denis Sassou Nguesso pour la paix, remportée brillamment par Auxerre.

Quatre formations étaient en lice, pour se disputer le trophée mis en jeu. Les matchs se sont déroulés au stade de l’Institut technique Thomas Sankara. En match d’ouverture, Berger Hamann, vainqueur de la première édition, prenait le meilleur sur le Centre de foot des jeunes stars, par 2 à 0.
Un match plus équilibré, celui qui a permis à Auxerre d’en découdre sérieusement avec Bénie sport et d’arracher sa qualification. Le score étriqué (1-0), qui l’a sanctionné, l’atteste.

Très attendue: la finale, entre les deux vainqueurs, Auxerre et Berger Hamann. Elle s’est déroulée en présence de l’administrateur-maire de Lumumba, lui-même, du directeur départemental des sports, Antoine Mvou, de l’inspectrice sectorielle des sports de l’arrondissement 1 Lumumba. Les chefs des quartiers et plusieurs autres invités ont donné un caractère solennel à la fin du tournoi.
Le public, malgré la canicule, ne voulait pas se le faire raconter. Il a pris d’assaut le stade, en dépit de la canicule. Il attendait Berger, du quartier 106. Erreur! Auxerre, venu droit du quartier 104, a déjoué les pronostics, en tenant bon, d’abord, pendant le temps règlementaire, puis en s’imposant dans la stressante et terrible séance des tirs au but (3 tirs à 1).
Célestin Tombe-Kendé était un homme comblé. Interrogé sur la philosophie de cette coupe, il a dit: «Les jeunes ont compris l’importance de cette compétition. Nous leur avons rappelé qu’ils sont, désormais, les porte-flambeaux de la paix, chère au président de la République. Ils doivent, à leur tour, véhiculer le message de paix dans leurs quartiers, à leurs concitoyens, car, sans la paix, rien ne peut se faire».

Equateur Denis NGUIMBI.
(La Semaine africaine)
Lu 992 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes