Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Baisse de 20% des recettes de la traversée du fleuve Congo


Par MAP | Jeudi 29 Mai 2014 | Lu 323 fois | 0 Commentaire

Les recettes de la traversée du fleuve Congo, dont s'acquittent les ressortissants des deux pays pour se rendre de part et d'autre, sont passées de dix mille à deux mille dollars par jour, en raison de la vague des expulsions des Rd-congolais de Brazzaville.



Quelque 112 mille ressortissants de la République démocratique du Congo (RDC) ont été expulsés ou reconduits à la frontière par les autorités du Congo-Brazzaville à travers l'opération "Mbata ya mikolo" (Gifle des aînés), lancée début avril dernier, a révélé le porte-parole du gouvernement rd-congolais, Lambert Mende.

La RDC, dont la population est estimée à 76 millions d'habitants, est le dernier pays au classement de l'indice du développement humain des Nations unies. A Brazzaville, où les conditions de vie leur semblent meilleures, les ressortissants rd-congolais exercent toutes sortes de métiers peu-qualifiés.

Selon la Société congolaise des transports et ports (SCTP), les deux mille de dollars ne sont générés que par les canots rapides puisque la traversée par Bac est jusqu'ici gratuite, et elle est presque à sens unique: De Brazzaville à Kinshasa, précisant que la baisse des recettes a été fortement accentuée pour se situer aux alentours de 543 dollars, suite à l'exigence des visas de voyage.

Il s'agit d'une situation difficile, non seulement pour l'entreprise, mais également pour les 200 chargeurs et les autres services publics et privés qui dépendent entièrement de ces navettes pour subvenir à leurs besoins, estime la SCTP.

A noter que les ressortissants de la RDC, désireux de traverser le fleuve Congo, frontière naturelle entre les deux pays, à destination du Congo-Brazzaville doivent désormais se munir dorénavant d'un passeport et d'un visa.

Auparavant, les ressortissants des deux pays se déplaçaient de part et d'autre grâce uniquement aux cartes d'identité et autres documents, notamment un laissez-passer délivré par les autorités compétentes.

Par principe de réciprocité, ces nouvelles dispositions concernent également les ressortissants du Congo-Brazzaville qui veulent se rendre en RDC. Ils doivent au préalable obtenir un visa à l'ambassade de la RDC à Brazzaville.
Lu 323 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes