Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bande dessinée : Jussie Nsana Banimba, la première bédéiste du Congo


Par Brazzaville-Adiac | Vendredi 10 Février 2012 | 13:41 | Lu 860 fois



Bande dessinée : Jussie Nsana Banimba, la première bédéiste du Congo
Artiste plasticienne, Jussie Nsana a suivi un parcours atypique. Comme peu de jeunes filles de son âge, elle a choisi comme métier le dessin et la peinture. Aujourd'hui, elle dispense des cours dans les écoles de Pointe-Noire tout en consacrant l'essentiel de son temps à sa passion, la bande dessinée

Enfant, Jussie Nsana présente déjà les prédispositions d'un génie du crayon et d'une bricoleuse hors du commun. À l'aide d'objets épars et de matériaux ramassés, elle fabrique des vélos et des voitures. Adolescente, elle dessine les personnages des dessins animés diffusés sur le petit écran comme Tom Sawyer ou Bouba. Les bandes dessinées achetées par sa mère - Un croco à Luozi, Ali Baba et les quarante voleurs, Le Petit chaperon rouge - sont gardées jalousement par Jussie qui en dessine les personnages (elle conserve d'ailleurs encore cette dernière BD).

Diplômée de l'École nationale des beaux-arts, Jussie est aujourd'hui enseignante en arts plastiques dans les différentes écoles de Pointe-Noire. De temps à autre, elle anime des ateliers d'illustration, de peinture ou de bande dessinée pour les enfants. Bdéiste confirmée, elle garde dans ses tiroirs une BD qui attend toujours une éventuelle publication.

À Brazzaville, Pointe-Noire et ailleurs dans le monde, elle a déjà fait apprécier ses œuvres lors de différentes expositions de peinture, dessins et bandes dessinées. Jussie est aussi lauréate du concours d'affiches de l'« African Youth Charter », patronné par le Fonds des Nations unies pour la population et le concours « Sony citoyen de notre temps » organisé par le CCF de Brazzaville. Elle a participé aux côtés de nombreux collègues peintres et dessinateurs à différentes œuvres réalisées en collectif tels « BD conte l'Afrique », la brochure « Image1 » sur les journées de la francophonie, « Mbongui BD1 » et la brochure illustrée de la loi sur la protection de l'enfant initiée par Micheline Potignon-Ngondo.

Jussie Nsana, qui est aujourd'hui âgée de vingt-huit ans, caresse le projet de créer un atelier pour former les enfants en situation difficile et une grande école d'art d'où sortiraient les bédéistes, dessinateurs ou peintres de demain.

Revenue dernièrement de Yaoundé où elle a participé, du 23 au 26 novembre 2011, au Festival international de la bande dessinée du Cameroun, Mboa BD festival, Jussie est une valeur sûre de la bande dessinée congolaise dont elle fait figure aujourd'hui de pionnière.

Hervé Brice Mampouya
Lu 860 fois


Campagnes CPM Afrique

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Dans la même rubrique :
< >

RD Sport | Beauté et Mode | RD Congo | Football | Actualités | RD Société | Handball | Les arts | Gouvernement | High Tech | Monde | RD Album | Arts martiaux | Indiscretions | Basket-ball | Athlétisme | Sports | Autres Sports | Portraits | Tennis | Interviews | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Nouveaute | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Organisations Int. | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes