Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Barbara Kam au centre d’intérêt de producteurs


Par Groupelavenir.org | Jeudi 28 Juillet 2016 | Lu 378 fois | 0 Commentaire

Barbara Mutund Kanam est en train de récolter les fruits d’un travail artistique bienfait qui ne laisse jamais indifférents des promoteurs et mécènes des spectacles dans le monde.



Elle est l’une des rares chanteuses en Afrique, dont la voix est très sollicitée plus même que du pain. C’est dans ce contexte que présentement, la diva représente son pays, la République démocratique du Congo, dans plusieurs manifestations. « C’est signe, explique-t-elle, des retombées du succès récolté grâce à son dernier album «Zawadi» qui semble être un véritable porte-bonheur pour la cantatrice et un cadeau pour les amoureux de la bonne musique ».

Cette œuvre est pimentée par des chansons lyriques et soutenue par une percutante chorégraphie nommée la danse «Président ».

Le générique a beaucoup surpris le public. A l’écoute, ce dernier l’a dompté avec admiration. La prouesse de Barbara qui a réussi à le convaincre au travers d’un style «Seben» congolais. Pourtant, une matière qu’elle n’exploite pas souvent dans sa musique.

Composé de belles mélopées, «Zawadi» a ouvert plusieurs portes à sa génitrice qui en reçoit de nombreuse invitations pour des productions tant au pays qu’en dehors des frontières nationales. C’est aussi une preuve palpable de la solidité de son œuvre non seulement du côté artistique, mais également sur la planche socioculturelle.

Sur le plan scénique, Kanam revient fraichement du Mali où elle vient de conclure un contrat qui va lui permettre de faire plusieurs concerts en Afrique de l’Ouest.

De retour à Kinshasa, la patronne de « Kanam Music » n’a pas eu le temps de se reposer vu les demandes de productions qui ne cessent d’affluer sur sa table. Ce qui est évident, l’artiste a un agenda très chargé avec de dates bien calées jusqu’au mois d’octobre. Elle est attendue aux Etats-Unis, au Mali, au Gabon, au Cameroun, en Côte d’Ivoire ainsi qu’en provinces, en RDC.

L’agenda chargé de la Diva

On notera aussi que le vendredi 22 juillet, la chanteuse avait agrémenté à Kinshasa la cérémoniale d’ouverture de la 9ème édition du Festival International des Etoiles, FIET, une initiative culturelle de l’honorable Serge Kayembe au Complexe GB/Shoprite.

En ce qui concerne l’actualité, la génitrice du tube « La vie » va communier avec ses fanatiques, au cours d’une marche de santé le matin et d’un concert le soir, le 30 juillet courant, au siège de « Kanam Music », situé sur l’avenue Echevin n°11, au quartier Beau-Marché, dans la commune de Barumbu. Ce sera donc un temps des retrouvailles entre le public kinois et Barbara qui offre la bonne ambiance à travers cette production musicale.

A cet effet, la diva Barbara invite, surtout, les lauréats des examens d’Etat 2016, de venir nombreux célébrer leur réussite au rythme de «Zawadi », «Jardin Secret» et de tant d’autres tubes à succès.

Après la Grande-Bretagne, le Brésil séduit

Il est impérieux de noter que Barbara Kanam est également invitée à la cérémonie de clôture de la Semaine Brésilienne en RDC où elle est choisie comme marraine de l’évènement, par cette communauté.

Entre temps, elle continue à rendre service à sa nation en qualité de membre du jury de l’Election Miss RD Congo qui continue son bonhomme de chemin, dans la capitale congolaise.

Toujours humble, la chouette artiste est très engagée pour honorer tous les mélomanes du monde qui croient en sa carrière. Elle remercie, en particulier, les fanatiques congolais qui ont fait confiance à sa musique. Cependant, nonobstant son calendrier très chargé, Barbara envisage de faire une tournée nationale, en commençant par l’intercommunale, au niveau de Kinshasa : « Je ne suis pas qu’une chanteuse VIP, ma musique est désormais à la portée de tout le monde. Je suis prête à jouer partout où vous allez m’inviter », a conclu la grande Diva africaine.

On retiendra, en outre, que Barbara Kanam, qui vient d’être plébiscitée « Femme de l’année », prépare aussi un grand concert d’hommage à Mpongo Love. Une autre grande voix de la chanson contemporaine féminine qui a quitté le monde des vivants depuis de nombreuses années. En dehors de Kinshasa, cet événement sera aussi calibré à Brazzaville de l’autre côté du fleuve Congo.

Kingunza Kikim Afri
Lu 378 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes