Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Basket-ball africain. L’arbitrage pour développer la balle au panier


Par SDC, Starducongo.com | Mardi 29 Juin 2010 | Lu 2068 fois | 0 Commentaire



Nathalie Moffo Keyampi
Nathalie Moffo Keyampi
Le stage de formation à l’intention d’une vingtaine d’arbitres de basket-ball des pays de la zone 4-Afrique centrale, ouvert le mercredi 16 juin
2010, à Brazzaville, a pris fin le samedi 19 juin.

Organisé par la Fécoket (Fédération congolaise de basket-ball), il s’est tenu sous les auspices de la Fiba (Fédération internationale de basket-ball)-Afrique. Et a été rendu possible grâce à l’implication de la ligue départementale de basket-ball de Brazzaville, dirigée par Fabrice Makaya Matève ''Fafa''.

Les enseignements ont eu lieu à l’I.s.e.p.s (Institut supérieur d’éducation physique et sportive), situé dans l’enceinte du Centre sportif et universitaire de Makélékélé.

Sous la férule de l’instructeur Kabaselé Tshikala, de la RDC, expert de la Fiba-Afrique. Celui-ci a mis l’accent, surtout, sur les règles du jeu et leur interprétation, la mécanique de l’arbitrage et la psychologie de l’arbitre.
Les résultats du séminaire seront publiés par la Fiba Afrique. Mais, d’ores et déjà, la Camerounaise Nathalie Moffo Keyampi a séduit l’instructeur Fiba. Elle est sortie major de la promotion.

Au terme des séances théoriques, pratiques et physiques, les arbitres ont avoué avoir reçu de nouvelles notions leur permettant de bien officier les rencontres et, surtout, d’espérer devenir, plus tard, arbitre international. Ils ont félicité, également, les organisateurs, pour cette initiative.

Du côté de la Fécoket (Fédération congolaise de basket-ball), l’on croit avoir offert aux arbitres de parfaire les connaissances nécessaires au bon exercice de leur fonction. Ce stage s’inscrit, a dit son secrétaire général, dans le cadre de la promotion du basket-ball en Afrique centrale. Naturellement, les arbitres concernés devront, dorénavant, prouver sur le terrain les connaissances nouvelles acquises, en vue d’un développement du basket-ball dans leurs pays respectifs.

Au Congo, particulièrement, le basket-ball est sur le déclin. Il est donc important que, si l’on veut rehausser son niveau, afin de le rendre compétitif, le Congo devra multiplier les stages de formation et des arbitres et des cadres techniques, ainsi que multiplier les mises au vert pour les athlètes.

Bienvenu Emile Bakalé, directeur général des sports, clôturant le stage, a assuré que «le département des sports accompagnera la Fiba dans cet exercice de formation des cadres». Vivement que cela se concrétise!

G.M. (La Semaine africaine)
Lu 2068 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes