Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Basket-ball


Par La Semaine Africaine | Mercredi 25 Avril 2012 | Lu 346 fois | 0 Commentaire



Le championnat de basket- ball de Brazzaville bat son plein. Il déplace, toujours, les férus de la balle au panier. Le week-end dernier les a encore rassemblés au Centre Sportif et universitaire de Makélékélé, où s’est produite une surprise de taille: l’insolente victoire de Patronage Sainte-Anne 1 sur CARA, tandis que le champion en titre, Avenir du rail, a chuté face à l’Inter Club.
Samedi 21 avril. C’est dans un brouhaha assourdissant que Patronage Sainte-Anne a fêté sa plus belle victoire du début de saison. Il venait, en effet, de résister au retour des Aiglons, menés 50-64, à la fin du troisième quart temps. Jouant sans complexe devant son adversaire, Patronage Sainte-Anne, sous la férule de son tri-pointeur, Nzaba, percevait déjà la victoire. Avec modestie, certes, mais avec efficacité et bonheur, il n’a fait que la confirmer pendant les dix dernières minutes de la partie: 82-74.
Tout de suite après, les Diables-Noirs, secoués par Anges-Noirs, au deuxième (12-14) et au troisième quarts temps (16-18), ont fini par prendre conscience du danger. Ils se sont réveillés au dernier quart temps, leur marqueur Itoba ayant retrouvé son bras, pour désillusionner leur adversaire qu’ils ont, finalement, battu, par 65-56.
La plus grande empoignade, pour le lendemain. Entre Inter Club et Avenir du rail. Une empoignade au sommet. Les deux équipes en étaient conscientes. Elles se savaient condamnées à bien faire, à gagner. Les pronostics s’avéraient périlleux. Personne ne savait de quoi retournerait la situation. Après un premier quart temps à l’avantage d’Avenir du rail (15-10), on sentit que la partie serait serrée et que seule l’intelligence triompherait en fin de compte dans ce genre de joute. On s‘est bien rendu à l’évidence. Notamment pendant les trois derniers quarts temps qui décidèrent Inter Club à y aller par des attaques rapides et des tirs au panier à trois points, avec un fort pourcentage de réussite. Finalement, les militaires d’Inter Club l’ont emporté par 65-50.
Auparavant, R.C.O était de la fête, aussi. En prenant le meilleur sur l’Etoile du Congo (98-79).
Chez les dames, il faut dire qu’on cafouille toujours. Rien encore de convaincant. Les techniciens ont du pain sur la planche.

Guy-Saturnin MAHOUNGOU


Tous les résultats

Seniors dames: Diables-Noirs 2-Inter Club 2 (37-47) et Diables-Noirs 1-Inter Club 1 (33-60)
Seniors hommes: Avenir du rail-Etoile du Congo (56-53), Inter Club-Patronage Sainte-Anne 2 (106-12), CARA-Patronage Sainte-Anne 1 (74-82), Diables-Noirs-Anges-Noirs (65-56), Etoile du Congo-R.C.O (79-98), Avenir du rail-Inter Club (50-65).
Cadets: R.C.O-Avenir du rail (54-40)
Juniors: R.C.O-Avenir du rail (46-79)
Lu 346 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes