Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Beauté : Miss Indépendance à Johannesburg


Par Brazzaville-Adiac | Dimanche 23 Octobre 2011 | Lu 1465 fois | 1 Commentaire



Miss Indépendance à l'aéroport international de Maya-Maya.
Miss Indépendance à l'aéroport international de Maya-Maya.
Le 21 octobre 2011, Marina Grâce Opouya Bockash s'est rendue en Afrique du Sud par un vol régulier pour un séjour d'une semaine

Ce séjour en Afrique du Sud a pu se faire grâce à la première dame du Congo, Antoinette Sassou N'Guesso, marraine de l'édition 2011 de l'élection de Miss Indépendance, qui a assuré les frais de séjour, et grâce au ministre Parfait Aimé Coussoud Mavoungou, qui a réglé les frais de déplacement conformément à sa promesse faite le 13 août 2011 à Ewo.

Marina Grâce Opouya Bockash, qui commence à profiter des dons reçus lors de son sacre, a déclaré à la presse avant de prendre son vol, être très heureuse d'aller en Afrique du Sud pour échanger avec les autres miss de ce pays. Elle a également profité de l'occasion pour féliciter l'association Lumières d'Afriques qui pilote le comité Miss Indépendance.

Marie Pauline Oyela, sa mère, n'a pas caché sa joie : « Je suis comblée de voir ma fille partir pour l'Afrique du Sud. Elle y représentera le Congo, c'est quelque chose de grand... Je suis également très contente que le ministre Coussoud Mavoungou ait tenu sa promesse de remettre un billet d'avion à ma fille. La première dame du Congo a complété les efforts du ministre en finançant le séjour de la Miss en Afrique du Sud. »

Marie Pauline Oyela a reconnu que sa fille avait totalement changé depuis son élection : « Depuis que ma fille a été élue Miss Indépendance 2011, sa vie a totalement changé. Elle est de plus en plus réservée et n'aime plus aller dans les milieux ambiants avec les autres. Je dis aux mamans de laisser leurs filles évoluer comme elles le veulent, surtout quand il s'agit de concourir. Il ne faut pas les bloquer. »



Constant Patrick Ferréol Gassakys, président du comité Miss Indépendance, promet de bons contacts à la jeune femme : « Nous allons mettre à profit son séjour à Johannesburg en lui obtenant des rendez-vous avec les membres du comité d'organisation de Miss South Africa. Elle va rencontrer également tous ses concitoyens congolais à l'ambassade, avant d'être reçue par les autorités sur place pour encourager cette ambassadrice. »

En ce qui concerne les dons, Constant Patrick Ferréol Gassakys a reconnu que tout ou presque avait été remis. En effet, en août l'épouse du préfet de la Cuvette-Ouest a remis des pagnes à toutes les candidates. Bruno Jean Richard Itoua a acheté à toutes les candidates des chaussures de qualité pour accompagner ces pagnes. Le ministre Coussoud Mavoungou a remis deux billets d'avion Brazzaville-Johannesburg-Brazzaville à la miss et à la personne devant l'accompagner.

La première dame du Congo, quant à elle, a assuré les frais de séjour de la miss en Afrique du Sud et son séjour de dix jours à Rabat (Maroc) et à Pointe-Noire avec ses dauphines. « Cela prouve que tous les dons qui ont été promis sont en train d'être distribués et nous, comité, les remettons à la miss et à ses dauphines de façon transparente. C'est pour cela que l'on nous prend au sérieux. C'est dire que les choses se passent bien », a conclu le président du comité.

Notons qu'après Johannesburg, la miss se rendra à Rabat au mois de décembre pour un séjour de dix jours afin de passer la fête de Nouvel An avec ses collègues marocaines. À son retour, elle se rendra à Pointe-Noire avec ses dauphines.

Bruno Okokana
Lu 1465 fois


Vos commentaires:

1.Posté par El Kwakyr le 23/10/2011 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En Afrique du sud notre Miss doit rappeller a ce peuple ingrat d'Afrique du sud et leurs Leaders ce que nous avions contribue pour qu'ils soient libre, qu 'ils arretent de bruler, tuer, piller,violent les autre Africains, et se servir de nous comme scapegoats.

Les Sud Africains sont un peuple qui n'a pas de maniere,,un pays sans loi et justice pour les autres Noirs, Vous tues un pigeon vous avez 6 mois en prison, quand les Sud Africains Noirs tuent leurs comperes Africains ils ne somt pas punis, leur Justice et Police sont tellement politises qu ils font le tout pour brouiller les enquetes afin d'aquitter leur citoyens, ils n;ont pas d'egard pour pour les autres Africains,

Miss bonne chance dans ce pays du diable et faite attention a vos articles de valeur et ne faites confiance a personne dans l' hotel ou vous serez logee,

Conseils d'un compatriote en Afrique du sud

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes