Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Belgique: fermeture de bars africains de Matongé pour tapage nocturne


Par PANA | Samedi 30 Août 2014 | Lu 445 fois | 0 Commentaire

Matongé quartier africain de Bruxelles en Belgique – Décision administrative de fermeture temporaire pour tapage nocturne. Le bourgmestre de la commune d’Ixelles, Willy Decourty, a convoqué des exploitants de bars de Matongé, le célèbre quartier africain de Bruxelles, pour leur signifier la décision administrative de fermeture temporaire de leurs établissements pour tapage nocturne.



Photograph: Cyril Plapied/Flickr (Source: theguardian.com)
Photograph: Cyril Plapied/Flickr (Source: theguardian.com)
Cette mesure a été prise après le meurtre, il y a une dizaine de jours, d’un Africain au cours d’une rixe entre rivaux, tard la nuit, dans un établissement de la Chaussée Wavre, l’avenue qui traverse Matongé.
Les nuisances nocturnes avaient évidemment atteint leur paroxysme avec l’arrivée des nombreuses ambulances, sirènes hurlantes et gyrophares allumés, précédées des motards pétaradant, sans compter la foule de curieux composés des ambianceurs et des habitants du quartier.

En ordonnant ‘la fermeture des bars, notre objectif n’est évidemment pas de tuer le commerce, mais de faire respecter les règles’, a déclaré à la presse vendredi, Mme Dominique Dufourny, échevin à la commune d’Ixelles. Au contraire, ‘ nous allons lancer un plan d’actions intégré pour contrer l’insécurité à Matongé’, a-t-elle ajouté.

D’autres dancings seront frappés par des sanctions moins lourdes, telles la fermeture obligatoire de minuit à 9 heures du matin, une mesure qui concerne le mythique café ‘Mambo’ qui draine depuis des décennies les Africains noctambules qui veulent récréer à Bruxelles, l’ambiance qui règne dans les boites de nuit à Dakar, Treichville, Kinshasa ou Brazzaville.

Ces mesures vont impacter négativement sur la fréquentation du quartier Matongé où les clients des épiceries africaines ont fortement diminué, une conséquence de la pénurie des denrées alimentaires tropicales à cause de l’épidémie d’Ebola qui sévît en Afrique de l’Ouest.
Les produits vivriers en provenance de cette région sont détruits par incinération lorsqu’ils sont saisis à l’aéroport de Zaventem ou au port d’Anvers, le plus grand port européen après celui de Rotterdam aux Pays-Bas.

Source: afriquejet.com
Lu 445 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes