Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Beyou Ciel, une merveilleuse renaissance en Christ « Bazua Zéro »


Par | Lundi 5 Mai 2014 | Lu 821 fois | 0 Commentaire

Kinshasa, (Starducongo.com) - Pour la petite histoire, Beyou Ciel a été découverte par Tabu Ley en 1989. Elle est apparue à cette époque comme la nouvelle trouvaille susceptible de combler le vide laissé par la chanteuse Mbilia Bell.



Il ya 25 ans…

On s’en conviendra par sa brillante prestation dans les chansons comme : « Marina », « Ebouroumounkoué », « Elozi » …. Mais, Beyou Ciel n’ira pas au bout de ses ambitions. Elle va décrocher au début des années 90 au cours du séjour européen de l’Afrisa International.

Depuis 1998, elle a formé une famille et s’est convertie dans le Seigneur, dans la connaissance de la parole acquise, lui permettant de prêcher en chantant, ou de chanter en prêchant. « Bazua Zéro » son album évangéliste est considéré comme sa renaissance. Elle s’est donnée pour mission de sensibiliser le monde chrétien aux vertus de la chanson spirituelle comme outil éducatif et comme vecteur de paix, d’unité et de dialogue. Parmi les principes auxquelles Beyou Ciel y tient beaucoup, notons :

1 - « L’homme est le miroir de la femme ». « Lorsque le miroir est sale, flou ou brisé, on ne peut que se voir selon le reflet de ce miroir qu’on a en main.
Quand Adam a vu sa femme. Il dit : Voici l’os de mes os et la chair de ma chair. Je suis sûr qu’il a dit beaucoup d’autres choses, des compliments à sa femme. Eve n’avait jamais su qu’elle était belle, avant qu’Adam le lui dise. Donc Adam était le miroir d’Eve. Alors un très, très bon miroir ! Adam était le miroir parfait et clair en bon état, qui a rendu belle sa femme.
Monsieur, ta femme sera à ton image. Es-tu un bon miroir ? Ou un très mauvais miroir ? »

L’apport du guitariste Dino Vangu

Beyou Ciel n’est pas allée par quatre chemins. Elle a choisi le guitariste émérite Dino Vangu, qu’elle connait mieux, pour donner une nouvelle impulsion à la coordination rythmique de son album et par une lecture-gospel du contenu énigmatique des chansons.
Dans cet album, Dino Vangu apparait comme jamais le mieux placé pour accompagner les plus belles voix féminines congolaises. « Bazua Zero » compte bien réveiller le monde des églises par le côté spirituel que révèle la profondeur des thèmes des chansons.

L’album « Bazua Zéro » est produit par la Maison « Pactole Productions » de Lolo Mutima, disponible chez www.amazon.fr

Clément Ossinondé
clementossinonde@starducongo.com

Lu 821 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes