Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Boxe/ 2e édition du tournoi Pont sur le Congo.

Les athlètes de la République du Congo sont en tête


Par James Golden Eloué | Jeudi 3 Septembre 2009 | Lu 1089 fois | 0 Commentaire



Boxe/ 2e édition du tournoi Pont sur le Congo.
Les athlètes de la République du Congo se sont adjugé la première place de la deuxième édition du tournoi international de boxe des Pharaons rénovée. Ce tournoi est dénommé « Pont sur le Congo » car il rassemble les athlètes des deux rives. Les athlètes de la République du Congo devancent actuellement en nombre de victoires ceux de la République démocratique du Congo.

La manche aller de la compétition s'est déroulée le 28 août au Collège Boboto à Kinshasa. La phase retour quant à elle s'est tenue le 30 août à Brazzaville en présence de Gilbert Bognia, directeur départemental de l'éducation physique et sportive. Il était assisté de Jean-Patrice Mbouka, premier vice-président de la Fédération congolaise de karaté et arts martiaux affinitaires.

La compétition avait pour vocation de poursuivre la promotion de ce sport de combat en Afrique. Le tournoi se veut par ailleurs un cadre permettant à la jeunesse des deux capitales de fraterniser. Le rénovateur de la boxe des pharaons au Congo, Jean Samba, s'est félicité de la prestation de ses poulains qui selon lui, ont réussi un coup d'essai, un coup de maître.

Les compétiteurs n'ont pas pu s'imposer dans la catégorie des poids de coq notamment celle allant de 55 à 59 kg. Ils ont perdu les deux premières places au profit des athlètes Nanikazeyi Moko et Mutoke Kabasele de la République démocratique du Congo. Malgré leur revers, ils se sont ressaisis dans la suite des épreuves en remportant tous les duels. Velik Mbemba et Yvon Babindamana ont survolé les mi-légers de 60 à 64 kg. Ted Niakissa Nkounkou et Christ Kadinga ont remporté les poids légers de 65 à 69 kg. Le même Christ Kadinga en compagnie de Tayeye Kaper, ont gagné en Open.

« J'ai une impression agréable et positive parce que les combats étaient de très bonne facture tant du côté des athlètes de la République démocratique du Congo que du côté de ceux de la République du Congo. Nous avons fait un coup d'essai, un coup de maître parce que la boxe des pharaons rénovée est un sport de combat récent », a indiqué Jean Samba.

Rappelons que ce sport de combat trouve son origine en Egypte ancienne. Rénové en 1987 au Congo par Jean Samba, il est pratiqué actuellement dans plus de huit pays. Malheureusement il n'y a pas de compétition internationale au Congo. « Avec cette deuxième édition, nous avons lancé la compétition internationale, grâce au niveau des compétiteurs », a spécifié Jean Samba.

BRAZZAVILLE-ADIAC
Lu 1089 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes