Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Boxe des pharaons rénovée : la fédération dévoile ses ambitions pour 2016


Par | Vendredi 18 Décembre 2015 | Lu 740 fois | 0 Commentaire

Implanter la discipline dans plusieurs pays d’Afrique est l’un des objectifs majeurs inscrits dans l’agenda de la Fédération.



Le président de la Fédération brandissant le plan d'actions adopté crédit photo Adiac
Le président de la Fédération brandissant le plan d'actions adopté crédit photo Adiac
Le bureau exécutif de la Fédération congolaise de la boxe des pharaons rénovée a adopté son plan d’actions 2016. Nombre de projets sont à réaliser. « Après la participation réussie aux onzièmes Jeux africains, plusieurs pays comme le Sénégal, le Burkina-Faso, l’Algérie, l’Afrique du Sud et bien d’autres ont souhaité que nous puissions y installer la boxe des pharaons rénovée », a indiqué le président de la fédération, Jean Samba.

L’installation de cet art martial dans ces pays est un objectif qui permettra de réaliser un autre. Celui de faire en sorte que la boxe des pharaons rénovée devienne un sport de compétition. Lors des onzièmes Jeux africains, en effet, la discipline n’avait que qualité de sport de démonstration. Or selon le règlement, pour être inscrit parmi les disciplines de compétition, la boxe des pharaons rénovée doit être pratiquée au moins dans cinq pays. Son implantation dans ces pays-là permettra donc à la Fédération congolaise d’atteindre facilement cet objectif. À ce jour, rappelons-le, l’art martial d’origine Egyptienne, rénové par le Congolais Jean Samba, n’est pleinement pratiqué que dans trois pays : les deux Congo et l’Angola.

Par ailleurs, le programme d’activités de ladite Fédération prévoit l’amélioration de la pratique sportive (athlètes) et organisationnelle (bureau exécutif fédéral et ligues départementales) ainsi que des campagnes visant à accroitre la visibilité de cette discipline au plan international et national d’autant plus qu’elle est quelque peu méconnue. Jean Samba a souhaité que les moyens accompagnent les projets.

Rominique Nerplat Makaya
Adiac-congo.com
Lu 740 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes