Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Brazzaville abrite la 1ere édition du défilé de mode haute couture


Par Congo-site.com | Samedi 18 Août 2012 | Lu 2048 fois | 3 Commentaires



Brazzaville abrite la 1ere édition du défilé de mode haute couture
La première édition du défilé de mode haute couture, appelé ’’Congo Fashion Week’’, a démarré le 17 août à l’hôtel Olympic palace de Brazzaville. Le coup d’envoi de ce défilé a été donné par la marraine de l’évènement, Georgette Okemba, en présence de Mme Antoinette Sassou N’Guesso, l’invitée d’honneur.

Cette édition, encore appelée édition test, a pour but essentiel de promouvoir la mode et la culture congolaise à travers le monde, en relatant l’histoire de la mode africaine, en passant par les origines du «liputa» (pagne en lingala). Durant trois jours, plusieurs stylistes venus d’Europe et d’autres pays d’Afrique vont présenter et exposer leurs nouvelles créations de vêtements, bijoux et autres accessoires de beauté. Les mannequins du Congo, du Nigéria, du Sénégal, de la Russie, de la Grande Bretagne, de la Côte d’Ivoire, de la République démocratique du Congo (RDC), etc., sont également au rendez-vous.

Pour le premier jour du défilé, trois stylistes ont présenté leurs modèles. Il s’agit de Russel Ndengoue, d’origine camerounaise évoluant en Belgique, qui a présenté une collection dame de dix sept pièces créées en pagne wax. Ses modèles sont le mélange des cultures européenne et africaine ; Alexis Goma originaire du Congo, résident à Pointe-Noire. Avec 12 ans d’expérience dans ce métier, il a déjà obtenu deux prix du concours les ciseaux d’or : le premier prix du concours molato, et sa collection homme-femme de 17 pièces qui met en valeur le satin et le pagne wax. Le troisième artiste était Pathé’ O, d’origine ivoirienne, basé à Abidjan. I a présenté une collection homme-femme de vingt-une pièces, faites essentiellement en tissu africain.

Selon l’initiatrice de ce projet, Mme Marie France, ’’Fashion week’’ est un moyen de faire connaitre aussi bien au niveau national qu’international, les talents que regorge le Congo dans le domaine de la mode. «C’est un moment d’échange culturel avec le monde et c’est ça qui marque le début du développement culturel», a-t-elle dit.

La marraine de l’évènement, Mme Georgette Okemba, a profité de cette occasion pour rendre hommage aux médias, sans lesquels la mode ne serait valorisée à ce niveau. «Nous allons célébrer le professionnel, le beau et le noble à travers ce qui demeure l’une des choses qui nous restent lorsque nous aurions tout perdu : la culture. En effet, la mode et la culture sont des composantes indissociables de la culture. Ce soir, nous allons vivre au fond de nous tout en l’exprimant par nos yeux et nos bravos, le beau et l’utile, le sublime et l’agréable, grâce à des artistes que je m’en vais remercier et féliciter pour leur engagement indéfectible à la culture», a indiqué Georgette Okemba dans son discours de circonstance.

La soirée a été agrémentée par des artistes ivoiriens du groupe ’’Ma Famille’’ ; le groupe musical tradi-moderne Les Tam-tams de Brazzaville ; le musicien JB Mpiana de la RDC ; et bien d’autres. La première édition Congo Fashion Week est sponsorisée par les ministères de la culture et des arts, de l’industrie touristique, l’association des femmes leaders du Congo, etc. Ce grand rendez-vous de la mode haute couture est souvent organisé dans les villes de New-York, Londres, Milan et Paris. Après Brazzaville, le tour reviendra à Kinshasa.

Messilah Nzoussi
Lu 2048 fois


Vos commentaires:

1.Posté par MOLANGI''A PEMBE le 18/08/2012 23:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et nous verrons si Roga-Roga et Extra-Musica Zangul serons conviés à se produire à l'édition de Kinshasa.Prenons date!

2.Posté par brehaud legrand le 02/10/2012 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout ce que vous faites, je pense qu'il serait mieux de créer des écoles pour toutes ces activités que vous organiser, il ne suffit pas simplement d'organiser des grands événements et que demain ces jeunes mannequins vont se retrouvés sans portes de sorties ; je voulais dire une reconversion professionnelle . je sais que le Congo fait l’embellie économique actuellement, donc réfléchissons ensemble comment décentraliser tout ceci dans les départements que de concentrer tout sur place à Brazzaville.

3.Posté par Pilar le 04/10/2012 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis sûre que ce défilé a eu des idées incroyables, celles des stylistes.
horoscope

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes