Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

C'est une première en République du Congo, un Roman Photo va sortir de sa bulle !


Par | Dimanche 12 Janvier 2014 | Lu 2176 fois | 1 Commentaire

Pointe-Noire, (Starducongo.com) - 3 jours de tournage, 1200 photos, 17 comédiens et/ou figurants, 24 pages couleur, voilà ce qu'il aura fallu pour donner naissance au premier roman-photo tourné à Pointe Noire !



Laïcha Bakoula dans "L'amour dans le sang".
Laïcha Bakoula dans "L'amour dans le sang".
Au croisement du roman, du cinéma et de la bande dessinée, le Roman-Photo apparu dans l'Italie d'après guerre est une démarche récurrente dans l'histoire des arts furent-ils mineurs. Apparu en France en juin 1949 dans le magazine FESTIVAL, c'est en août 1950 qu'il commencera à connaitre ses heures de gloire avec le magazine NOUS DEUX qui reste l'un des rares hebdomadaires, avec le magazine GRAND HOTEL en Italie, à publier encore des romans-photo en Europe de nos jours et de façon continue. De nombreuses stars telles Johnny Halliday, Dalida, Sacha Distel, d'autres encore, s'étaient prêtées à l'exercice de ce "cinéma de papier" y voyant à l'époque un excellent moyen de promotion pour leurs activités artistiques.

Ailleurs sur le continent, si le magazine mensuel "Coeurs d'Afrique" s'était lancé en 2007 à offrir à ses lecteurs un roman photo made in Sénégal, c'est surtout le célèbre magazine féminin AMINA, créé en 1972 à Dakar et distribué aujourd'hui à 80 000 exemplaires environ, qui a donné ses lettres de noblesse au roman photo africain. Chaque mois AMINA, désormais basé à Paris, propose à la communauté africaine francophone 8 à 10 pages de roman photo. En République du Congo, Philippe Edouard (scénariste et dialoguiste) et Jean Yves Brochec (photographe et graphiste) se sont penchés sur ce genre très populaire tombé en désuétude pour tourner pendant 3 jours les nombreuses séquences d'un premier numéro "L'amour dans le sang" dont la parution est attendue à Pointe Noire dans le courant du premier trimestre 2014.

"L'amour dans le sang" ne déroge pas au canevas habituel du roman-photo, kitch et glamour, où se mêlent les bons et les mauvais sentiments de "love stories" généralement à l'eau de rose et tirées par les cheveux, à la différence peut-être qu'elles ont dans leurs imbroglios une crédibilité plus avancée ici à Pointe Noire où les relations amoureuses sont souvent complexes. Au delà du scénario, ce roman-photo se veut également un portait sociétal de la vie Pontégrine et, par ailleurs, un excellent prétexte à découvrir la ville de manière inattendue. Ainsi, les séquences parcourent la Côte Sauvage, la Baie de Pointe Noire, le Grand Marché, le quartier de Tchiniambi, d'autres lieux encore, et on y croise des établissements comme la Brasserie de la Mer ou Twiga, le Cercle Nautique ou Pagnes de rêve, la clinique des Oliviers ou l'Hôtel Ngalambi… Les deux réalisateurs sont allés plus loin encore en incluant dans leur casting quelques célébrités de la ville portuaire comme Achille Mouebo, Georges Castador, Gaspard Mboungou ou encore la valeur montante qu'est la très jeune Naomie Makosso. Le rôle principal ayant été attribué à une comédienne débutante : la ravissante Laïcha Bakoula !

Il s'agit là à n'en pas douter d'une véritable première en République du Congo, voire en Afrique Centrale, même si les auteurs de ce Roman-Photo ont avant tout pour unique prétention le plaisir qu'ils ont eu à tourner ce premier épisode et celui de partager ce même plaisir avec l'ensemble des acteurs. Si Jean-Yves Brochec a particulièrement aimé la séquence de "La Piscine" au TWIGA avec Laïcha Bakoula et Gildas Bertrand dans le rôle d'un mundélé sans scrupule, Philippe Edouard retient quant à lui l'arrivée décontractée à la clinique Les Oliviers avec l'actrice ensanglantée pour les besoins du tournage qui aura semé un léger vent de panique à la réception : "Rassurez-vous ce n'est que du Ketchup" !!!

Ce Roman-Photo, tout en couleurs, s'inscrit comme un substitut aux livres aux coût élevés et peu prisés par la population Congolaise, la littérature trouvant difficilement sa place une fois sortie des collèges et lycées de Ponton La Belle, mais de l'aveu même des deux réalisateurs ce premier roman-photo est avant tout une simple lecture populaire et récréative, reflet d'un miroir où chacun pourrait y retrouver l'histoire d'un parent, d'un ami, d'un voisin, voire sa propre histoire…

Quelques 1200 photos ont été prises pour ce qui sera le premier Roman-Photos ici en République du Congo. La parution de ce 24 pages est annoncée pour le premier semestre 2014.

Starducongo
Lu 2176 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Tiss le 20/04/2016 23:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est nul votre roman

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes