Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

CAN-2015 : la RD Congo bat le pays hôte et s'invite sur le podium du tournoi


Par | Samedi 7 Février 2015 | Lu 290 fois | 0 Commentaire

Au terme d'une rencontre particulièrement pauvre en occasions, la RD Congo a battu la Guinée équatoriale (0-0, 4 tab 2) lors de la petite finale de la CAN-2015. Les Léopards terminent la compétition sur la troisième marche du podium.



© Issouf Sanogo, AFP | La RD Congo s'est imposée aux tirs aux buts face à la Guinée équatoriale
© Issouf Sanogo, AFP | La RD Congo s'est imposée aux tirs aux buts face à la Guinée équatoriale
Deux jours après une demi-finale plus que houleuse entre la Guinée équatoriale et le Ghana, la tension était à son comble quelques heures avant le coup d’envoi de la finale pour la troisième place de la CAN-2015 entre le pays hôte et la RD Congo.

Les autorités du pays avaient d’ailleurs prévu un dispositif de sécurité particulièrement dense afin de prévenir d’éventuelles manifestations de mécontentement de supporters, à l’image de ce qui s’était passé 48 heures plus tôt.

Mais à Malabo, samedi après-midi, rien de tout ça. Dans une enceinte presque militarisée, les spectateurs n’ont tout simplement pas fait le déplacement, et la RD Congo a décroché la troisième place de cette Coupe d’Afrique aux tirs aux buts (0-0, 4 tab 2) et devant tout au plus quelques centaines de personnes.

Pas de débordements, donc, mais pas de jeu non plus sur la pelouse de Malabo. En première période, les 22 acteurs se sont totalement neutralisés. Seul Kidiaba, soucieux de soigner son départ à la retraite, s'est illustré dans les cages congolaise en repoussant une lourde frappe de Nsue (10e).

La RD Congo a mis près d’une demi-heure à réagir, et sans succès, puisque la grosse frappe du droit de Yannick Bolasie a terminé dans les tribunes (41e).

Kidiaba réussit sa sortie

Au retour des vestiaires, les Léopards ont un temps donné l’impression de vouloir forcer la décision. Mais Mbemba (48e) puis Mbokani (53e) n’ont pas su conclure deux franches opportunités.

Derrière, c’est le Nzalang nacional qui a eu l’occasion de prendre les devants, mais Nsue a une nouvelle fois buté sur Kidiaba, qui a prouvé qu'il aurait bien pu continuer encore quelques saisons entre les poteaux congolais (59e).

Puis, durant la dernière demi-heure, les deux camps ont bouclé derrière. Les Équato-guinéens ont laissé le ballon à des Congolais incapables de faire la différence malgré un Bolasie généreux mais toujours aussi peu altruiste.

Et, comme le scénario pesant de la rencontre l’avait longtemps laissé entendre, les deux sélections ont été contraintes se départager aux tirs aux buts. Un exercice duquel les Congolais ont finalement émergé en vainqueurs, 4 buts à 2, grâce notamment à un bel arrêt de Kidiaba sur le second tir équato-guinéen.

Au final, la Guinée équatoriale termine au pied du podium de sa Coupe d’Afrique. Une performance inattendue, dont la légimité a été à plusieurs reprises contestée, même si les Équato-guinéens ont surpris par la qualité de certaines de leurs individualités (Nsue et Balboa, notamment).

La RD Congo, elle, pourra se satisfaire de cette très belle troisième place. Les Léopards, qui s’étaient qualifiés pour la CAN en qualité de meilleurs troisièmes, ont fait honneur à leurs couleurs en rééditant leur exploit de 1998.

par Yann BUXEDA
Lu 290 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes