Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

CAN de handball Maroc 2012 : les Diables rouges poursuivent leur préparation locale


Par Brazzaville-Adiac | Mercredi 28 Décembre 2011 | Lu 1316 fois | 0 Commentaire



CAN de handball Maroc 2012 : les Diables rouges poursuivent leur préparation locale
La 20e édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de la discipline aura lieu du 10 au 21 janvier à Rabat (Maroc)

Les sélections nationales seniors messieurs et dames engagées dans cette compétition poursuivent leur préparation à Brazzaville. Le 23 décembre, les Diables rouges ont livré des matchs amicaux contre les Léopards de la République démocratique du Congo (RDC), qui y prennent également part.

En matchs aller-retour, les hommes ont battu leurs adversaires 22-18 et les dames se sont imposées à leur tour, 25-20. Malgré les résultats encourageants des Congolais, les entraîneurs des deux équipes estiment qu'il reste des points à parfaire sur le plan technique.
« Nous avons abordé la période de précompétition sans le groupe de la diaspora avec lequel la fusion se fera au Maroc. Nous formons le groupe en fonction des objectifs de la Fédération congolaise de handball, en l'occurrence la préparation d'une équipe pour les Jeux africains de 2015 », a indiqué l'entraîneur principal de la sélection masculine, Gabriel Tchikaya, qui entend franchir la deuxième étape de la CAN avec ses poulains pour replacer le Congo sur la scène continentale.

En version féminine, l'entraîneur adjoint, Simon Badenika, a souligné que la préparation en était à l'étape de la révision du schéma tactique. « Il y a encore des choses à parfaire en défense et en attaque parce que nous perdons encore trop de balles et nous sommes moins agressifs en défense », a-t-il précisé, regrettant que les joueuses de la diaspora retenues soient en vacances avec l'arrêt du championnat. Si l'équipe peut arriver au Maroc une semaine avant le début de la compétition, la fusion des deux groupes en sera facilitée, espère-t-il.

Par ailleurs, les entraîneurs se sont réjouis de la visite, la veille, du chef du département des sports, Léon Alfred Opimbat. « La présence du ministre a motivé les joueurs à se dépasser tant psychologiquement que physiquement. Ce genre d'acte réveille l'esprit patriotique des équipes », a indiqué Gabriel Tchikaya. Pour Simon Badenika, il est toujours positif que le ministre vienne lui-même constater le travail de préparation des équipes, « cela veut dire qu'il accorde une attention particulière aux joueurs. »

L'entraîneur des Léopards dames, le Congolais Célestin Mpoua, ancien entraîneur des Diables rouges, a quant à lui félicité la fédération de la RDC d'avoir choisi Brazzaville pour cette mise au vert. « Le travail que nous avons fait grâce aux matchs amicaux avec les clubs et la sélection nationale du Congo commence à donner ses fruits sur le plan technique et tactique. Le stage de Brazzaville avait pour but de retrouver un collectif local avec lequel nous pourrions monter au Maroc l'équipe type avec les filles de France », a-t-il souligné.

Charlem Léa Legnoki
Lu 1316 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes