Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cameroun : l'artiste congolaise Juste Mad s'apprête à représenter le Congo lors de deux événements culturels à Douala


Par Brazzaville-adiac.com | Jeudi 20 Septembre 2012 | Lu 618 fois | 0 Commentaire



Juste Mad, l'artiste-peintre
Juste Mad, l'artiste-peintre
La styliste-modéliste, artiste peintre, Justine Madieta, dite Juste Mad, s'envole dans quelques jours pour Douala au Cameroun où elle défendra les couleurs du Congo lors d'une exposition d'art contemporain et d'un défilé de mode qui auront lieu dans ce pays

À Douala, Juste Mad va présenter les toiles actuellement exposées dans sa galerie du centre-ville sous le thème « Initiation ». Ses tableaux sont faits à partir de pigments naturels tels le sable, la pierre et des éléments d'utilisation courante. À cheval entre l'abstraction et le symbolisme, la peinture de Juste est un merveilleux dosage du réel et de l'irréel pour magnifier la femme, exprimer les sentiments intimes et montrer le travail besogneux de l'être féminin dans la société. Juste Mad utilise dans sa peinture une technique mixte avec une prépondérance de collages et d'éléments illustratifs. Partisane de la revalorisation des pigments naturels, la toile de jute, le raphia et le tissu de cocotier notamment, immortalisent ses créations.

Juste Mad s'illustre aussi dans le stylisme-modélisme, une passion nourrie depuis l'enfance. Ses collections « made in Congo » devraient séduire le public camerounais. « En 2006, j'ai représenté le pays de façon positive lors du festival African Beauty. Je crois qu'il en sera de même cette année. Dans tous les cas, les collections que j'amène au Cameroun séduiront eu égard à leur originalité et au sérieux que j'y ai mis », assure-t-elle. Avant d'exposer au Cameroun, Juste Mad s'apprête à ouvrir prochainement la galerie d'art à Kinkala. Après Douala, elle est invitée à Boston aux États-Unis où elle présentera son savoir-faire artistique au pays de l'Oncle Sam.

Juste Mad a été dès son plus jeune âge moulée dans le monde de l'art et de la création. À l'âge de cinq ans déjà, elle confectionnait son premier tricot. Distinguée lors des récompenses Émul'Art à Pointe-Noire, elle se lance véritablement dans ce métier qui va devenir sa passion. En 2003, elle expose au Cameroun en compagnie du peintre Guillaume Ndassa, puis participe à plusieurs expositions et voyages à l'étranger. Récemment affectée par l'incendie de son village des arts à Djeno, dans la banlieue ponténégrine, Juste Mad n'en garde pas moins sa lucidité. « Après cette immense perte, je ne peux que me confier à Dieu, le seul protecteur », conclut l'artiste.

Hervé Brice Mampouya
Lu 618 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes