Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Caritas Congo : « Il est possible d’éradiquer la pauvreté au Congo»


Par | Samedi 25 Octobre 2014 | Lu 388 fois | 0 Commentaire

Brazzaville, (Starducongo.com) - L’organisation catholique Caritas Congo a estimé le 23 octobre 2014 à Brazzaville, au cours d’une conférence débat, qu’il est possible d’éradiquer la pauvreté au Congo au regard du recul des données qui sont passées de 50,70% en 2005 à 46,5% en 2011 dans le cadre d’un programme de développement institutionnel et de renforcement organisationnel soutenu par l’Agence Française de développement (AFD) et le Secours Catholique-Caritas France.



Cette conférence débat a eu lieu sous le thème «Regard sur la pauvreté au Congo ». Elle a voulu ainsi apporter sa contribution à la lutte contre la pauvreté. Ce programme offre aux acteurs de développement une opportunité de changement de cap en vue d’éradiquer la pauvreté.

Ouvrant les travaux, l’Evêque de Pointe-Noire et président de Caritas Congo, Monseigneur Miguel Oliverri, a indiqué que la lutte contre la pauvreté a toujours été et est la préoccupation de l’église catholique avant d’ajouter que la pauvreté dénigre la dignité humaine. Le tour est revenu ensuite au secrétaire général de Caritas Congo, M. Alain Moukouri qui a dit en substance que 1 900 000 congolais souffraient encore de pauvreté.
Pour M. Moukouri, l’action de Caritas Congo en termes de lien avec la campagne mondiale lancée par Caritas Internationalis «Zéro pauvreté, la nourriture pour tous». En 2005, le réseau national de Caritas Congo avait rendu public une enquête une étude sur l’extrême pauvreté intitulée «Enquête ecclésiale et sociale». En 2012, une nouvelle enquête sur la pauvreté avait été réalisée par Caritas Congo et Cérape.
Selon M. Moukouri, les données actuelles de la pauvreté montrent une tendance de recul de la pauvreté au Congo. Pour lui, le taux de la pauvreté à la baisse est un signal fort qui montre clairement que la pauvreté peut être éradiquée. Il a sollicité pour cela la mobilisation citoyenne et la volonté des pouvoirs publics ainsi que celle des partenaires au développement qui sont à renforcer pou’ plus d’impacts dans cette lutte.
Le coordonnateur de la commission épiscopale Justice et Paix, l’abbé Félicien Mavoungou a quant à lui, exposé sur le panier des besoins élémentaires constitués par la vie sociale et le coût des ménages et des foyers.
En 2013, cette organisation Caritas Congo avait lancé des orientations stratégiques 2014-2016 portant sur cinq axes, à savoir, s’associer avec les pauvres pour lutter contre la pauvreté par des actions innovantes et visibles ; renforcer la capacité du réseau diocésain pour une service de qualité, efficace et efficient face aux défis de la pauvreté ; développer des partenariats avec les pouvoirs publics, les bailleurs de fonds et autres acteurs de développement par des alliances de coopération ; agir sue les vulnérabilités et les risques pour se préparer au mieux répondre aux situations d’urgence et catastrophes ainsi que promouvoir et contribuer à des actions de plaidoyer avec d’autres instance engagées.
Caritas Congo est un instrument de la pastorale sociale de la conférence épiscopale du Congo (CEC). Sa vision est celle d’un monde meilleur et d’un Congo juste et équitable.

Florent Sogni Zaou
sognizaou@starducongo.com
Lu 388 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes