Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ce 23 mai 2015: L’artiste rappeur Kaaris au GHK Pullman


Par Groupelavenir.org | Vendredi 8 Mai 2015 | Lu 674 fois | 2 Commentaires

s’engage à offrir aux spectateurs rd-congolais les rappeurs les mieux côtés de la scène française, le samedi 23 mai 2015, au Grand Hôtel de Kinshasa Pullman, en République Démocratique du Congo.



Ils seront aussi là, les artistes : Colonel Reyel, James Izmad et Poison Mobutu, pour faire la première partie du grand show que va produire l’enfant terrible Kaaris. Ce sera le 23 mai 2015 au Grand Hotel Kinshasa Pullman. Organisé par les inséparables Icon Prod & Time Out, ce concert sera un premier grand événement pour la saison sèche évènementielle qui s’annonce déjà sur la ville kinoise.

Les deux agences sont connues pour la production à Kinshasa des grands noms de la scène française. Après Maître Gims, Kaaris et Compagnie seront sur la liste des artistes les mieux côtés à l’étranger, venus dans la capitale congolaise pour des moments inédits.

Sur le site eventsrdc.com, un membre du comité a souligné ce qui suit : « Cette production n’est pas seulement destinée aux kinois, mais aussi, aux brazzavillois et aux personnes qui séjourneront à Kinshasa durant cette période ». Et de poursuivre que « nous ramenons la France à Kinshasa. Nous continuons sur cette voie, pour faire parler de notre pays à travers le monde ».

Kaaris, digne fils d’Abidjan en France

Kaaris, de son vrai nom Gnakouri Okou, est né le 30 janvier 1980 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, mais passe sa jeunesse à Sevran. A l’âge de 19 ans, il participe au collectif Niro­shima et multiplie les apparitions sur les mixtapes de Cut Killer et Poska. En 2003, il part à la découverte de son pays d’origine et de ses racines. Hélas, il trouve un pays en pleine guerre civile.

Marqué par son séjour en Côte d’Ivoire, il sort en 2006 son premier album « 43ème Bima ». C’est alors qu’il fait la rencontre de Booba qui le prend sous ses ailes. En 2011, il apparaît d’ailleurs en featuring sur « Autop­sie », Vol. 4 de ce dernier. Par la suite, c‘est avec son clip au nom provocateur « Ejacu­la­tion faciale » qu’il se fera remarquer. Il y fait disparaitre un cadavre que les connaisseurs du milieu identifient comme celui de La Fouine. Suite au clash entre Booba et La Fouine en 2013, le clip alors peu connu refait surface. Kaaris profite de ce regain de médiatisation et sort son single Zoo. Il enchaîne dès lors les singles et se place chaque fois avec succès dans les charts français. En faisant preuve de persévérance, Kaaris s’assure sa place dans le milieu impitoyable du rap français et fait désormais partie de la cour des grands. Désor­mais ses clips sur Youtube sont regardés par des millions d’ama­teurs.

Guest stars de la Premières partie

Rémi Ranguin alias Colonel Reyel est un auteur-compositeur-interprète de dancehall français né le 5 octobre 1984 en France, reconverti à la variété française et au R’n’B contemporain. Ses singles « Celui »… et « Toutes les nuits » ont été tous deux numéro un dans les classements de titres en France en 2011. Son album « Au Rapport » a lui aussi été classé numéro un des ventes pendant les deux semaines suivant sa sortie. En juin 2011, son album lui a valu un disque de platine.

Poison Mobutu est un ancien membre du groupe Bana Kin dans lequel il a évolué avec les artistes Yousoupha, Général Philo, Sinistre et le rappeur Kozi. Comme les autres membres du groupe Bana Kin, Poison Mobutu évolue depuis un bon bout de temps en carrière solo et compte déjà deux albums : « Gangstarap », sorti en 2006 et « Première Injection », sorti en 2008. Très bien intégré dans la sphère du rap en France, le rappeur Poison a également à son actif plusieurs collaborations avec Yousoupha, La Fouine, Werrason, Fatima CIA, Marciano, Celeo Scram…

James Izmad a été initié à l’écriture très tôt par son grand frère. Virtuose dans le fond comme dans la forme de chants, ce jeune rappeur d’exception sort son premier Street Album, en 2005 « Voilà ce qui vous attend ». Il développe une écriture incisive bardée de nombreuses Punch Line qui laissent une place importante à l’humour, la nostalgie et à la morale. Après plusieurs participations sur les albums de Kery James « Moins de vingt ans » sur « Savoir et vivre ensemble », Cheriff Mbaw « Touba » sur « Bayo » et de nombreuses apparitions sur des projets phares du rap français.

En 2009, il sort son premier Album « Number One ». Actuellement, James Izmad est l’un des atouts majeurs de la relève du Hip Hop français.

OM

Lu 674 fois


Vos commentaires:

1.Posté par l artiste le 05/07/2015 00:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
Je voudrai savoir le prochain concert de l'artiste svp le rappeur

2.Posté par lila le 05/07/2015 00:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hey sa serai pour savoir le prochain concert de l artiste le rappeur en 2015 c important

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes