Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Célébration du jubilé Yaoundé 1972 : Samuel Eto'o sur la liste des invités attendus à Brazzaville


Par Brazzaville-Adiac | Samedi 9 Juin 2012 | Lu 2328 fois | 2 Commentaires



Célébration du jubilé Yaoundé 1972 : Samuel Eto'o sur la liste des invités attendus à Brazzaville
Le coéquipier de Christopher Samba au club Anzhi Makhachkala et d'anciens internationaux,comme Roger Milla (Cameroun), Salif Keita (Mali) et Ndaye Mulamba (République démocratique du Congo) seront de la fête le 19 juin au stade Alphonse-Massamba-Débat

Léon Alfred Opimbat a révélé l'information en fin de matinée au cours d'une conférence de presse sur leprojet « Yaoundé 1972, quarante ans après » indiquant que la liste n'était pas exhaustive.

« Nous avons invité Roger Milla parce que nous célébrons 1 972 et toute l'évolution du football avant d'arriver à maintenant. Nous voulons inviter des symboles comme Salif Keita parce qu'il a été finaliste en 1972. Dans la transmission symbolique du témoin, il faut qu'il y ait des acteurs actuels parmi les élites africaines. Samuel Eto'o intègre ainsi le projet aux côtés des Salif Keita et autres Dengaki qui ont vécu 72 », a expliqué le ministre des Sports et de l'éducation physique. Signalons que Pierre Ndaye Mulamba détient le record de buts marqués en phase finale de la Coupe d'Afrique des nations avec neufréalisations en six matchs lors de la CAN 1974.

Sur décision du conseil des ministres, le gouvernement a en effet décidé le 11 mai à Oyo de célébrer laJournée de football en commémorant la victoire des Diables rouges à la huitième coupe d'Afrique des nations à Yaoundé, en 1972. L'événement, qui sera placé sous le patronage du président de la République,est pour Léon Alfred Opimbat une façon de transmettre le témoin entre la génération Yaoundé 72 et celle des Diables rouges d'aujourd'hui et d'assurer sa préparation. Cette célébration vise à donner une forte impulsion aux Diables rouges seniors en vue de leur qualification pour la phase finale de la CAN 2013 et la Coupe du monde 2014 ; il s'agit aussi de créer une dynamique spéciale pour engager la réconciliation des Diables rouges avec le public pour la reconquête du succès. Pour lui, la Journée du football sert égalementà insuffler un nouvel élan aux jeunes Congolais et à créér les conditions d'émergence d'une sélection des cadets devant intégrer les U-23 de 2 015.

« Le gouvernement n'a pas décidé d'une Journée nationale du football. Il y a une journée nationale des sports qui se célèbre le dernier dimanche de juillet. La Journée du football qui intègre la commémoration de l'événement actuel, c'est du 8 au 19 juin. Nous prendrons la journée du 17 juin pour aller vers la vulgarisation de cette Journée du football, qui sera axée en direction des plus jeunes », a-t-il indiqué.

Les coûts ne sont pas insurmontables pour le gouvernement

Depuis son adoption, la décision du gouvernement suscite de nombreux commentaires des Congolais qui jugent le coût de la manifestation exorbitant en raison de la présence de nombreuses stars du football. Leministre des Sports a précisé que l'organisation de cet événement n'entravait pas financièrement le déroulement des autres projets du département.

« Yaoundé entraîne des dépenses qui ne sont pas du tout insurmontables pour le gouvernement. Pourles onzièmes Jeux africains par exemple, le gouvernement, par l'entremise de la délégation générale des Grands Travaux, va dans quelques jours statuer sur les appels d'offres. Il y a à ce jour quinzeentreprises qui ont soumissionné pour la construction et la réhabilitation des infrastructures. Nous pensons qu'avec la saison sèche, d'ici quelques mois vous verrez le démarrage effectif de ces travaux »,a-t-il précisé.

Léon Alfred Opimbat s'est également expliqué sur l'absence d'Interclub et Étoile du Congo à la dernièreCoupe d'Afrique des clubs champions de handball : les deux équipes viennent d'écoper d'une amende de20 000 euros chacune. « Si les deux clubs du Congo ne sont pas partis, ce n'est pas parce qu'il a manqué de l'argent. Nous avons signé des contrats d'objectifs avec la Fécohand. Ils savent ce dont ilsdisposent pour la vulgarisation, pour l'équipement, pour les compétitions nationales et internationales et pour la formation. L'argent existe, mais il faut le demander au Trésor public en respectant les procédures. Si une compétition a lieu dans une semaine, vous venez faire votre demande une semaine plus tôt, sinon vous n'aurez pas l'argent. Il y a de pénalités à payer, mais ce ne sont pas lespremières... », a conclu le Léon Alfred Opimbat.

James Golden Éloué
Lu 2328 fois


Vos commentaires:

1.Posté par TANDOU le 11/06/2012 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salut juste pour demandé à savoir et les internationaux qui sont basé en Europe comment feront t'ils pour venir es-que le gouvernement vas envoyer des billet d'avion pour qu'ils viennent? je prend le cas de mon père Mr TANDOU Paul lui il est en Europe comment le ministre vas faire pour le joindre es-que à sa place le ministre demandera aux enfants de représente leurs père ou comment?

2.Posté par ibaka le 11/06/2012 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C`est grace a un kouyou (Marien ngouabi)que le congo a gagne sa coupe d`afrique!Que disent les tribalistes sur ca?

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes