Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Championnat du monde de taekwondo : le Congo fait piètre figure


Par SDC, Starducongo.com | Samedi 14 Mai 2011 | Lu 781 fois | 0 Commentaire



Rock Cyr Popossi (au centre) entouré des membres de la Fécotae
Rock Cyr Popossi (au centre) entouré des membres de la Fécotae
Les athlètes congolais ont participé du 1er au 6 mai à Gyeongji, en Corée du Sud, au Championnat du monde de taekwondo. La sélection nationale, qui s'est fait éliminer dès le premier tour, justifie son échec par le manque de préparation

Le président de la Fédération congolaise de Taekwondo (Fécotae), Rock Cyr Popossi, a fait un point pour la presse le 11 mai à Brazzaville. Il a souligné que le Congo n'avait bénéficié que d'une préparation locale pour une compétition de haut niveau.

« Vous vous souviendrez que nous nous sommes préparés sur place, ici, à Brazzaville, à l'annexe du stade Alphonse-Massamba-Débat, pour une compétition mondiale. Les deux pays africains, le Maroc et le Mali, qui ont pu ramener des médailles, se sont préparés en Allemagne et en Espagne. La plupart de leurs athlètes évoluent à l'étranger. Que pouvaient faire nos jeunes face à des professionnels ? », s'est-il interrogé.

Au-delà de la préparation, Rock Cyr Popossi a expliqué que les athlètes auraient dû quitter le pays quelques semaines avant la compétition pour s'acclimater au climat, surtout après un voyage fatigant.

Selon lui, le Congo n'a pas démérité et cette compétition aura été riche en expériences pour de futures échéances. Les athlètes sont techniquement au point, mais il leur a manqué la tactique. « Je disais à la presse avant notre départ que nous ne partions pas pour toucher le ciel mais pour marquer le passage du Congo à cette compétition de haute facture », a-t-il rappelé.

Invité à se justifier sur le bruit selon lequel il aurait fait du sentiment pour la qualification des athlètes au détriment des plus méritants, le président de la Fécotae a rappelé que le choix avait été fait depuis le mois de juillet 2010.

« Nous n'avions retenu que 7 compétiteurs senior pour faire des aménagements après le Championnat d'Afrique zone 4, qui s'est tenu à Kinshasa en République démocratique du Congo. Kinshasa nous a donné une idée sur nos athlètes. Nous avons suivi les instructions de la WTF (World Taekwondo Federation), l'instance mondiale de taekwondo, qui disaient que tout changement pouvait s'opérer contre paiement de 200 dollars, a-t-il indiqué avant d'ajouter : Nous avions deux équipes, séniors et juniors. Le résultat de Kinshasa devait nous fixer sur l'équipe à emmener en Corée du Sud. À notre retour de Kinshasa, il n'était plus possible de modifier l'équipe, car nous avions dépassé la date butoir de remplacement des athlètes fixée au 31 mars. »

Notons que la Corée du Sud a remporté la première place de ce championnat avec 3 médailles d'or, 4 d'argent et 3 de bronze. Elle est talonnée par l'Iran et la Chine. En Afrique, le Maroc obtenu une médaille d'argent et une de bronze, et le Mali une de bronze.

Tiras Andang (Brazzaville-Adiac)
Lu 781 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes