Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Championnat national de football : AC Léopards, Diables noirs et FC Kondzo maintiennent le rythme


Par Adiac-congo.com | Lundi 21 Octobre 2013 | Lu 257 fois | 0 Commentaire



Les trois leaders ont maintenu la position qu’ils occupaient au terme de la vingt-neuvième journée du Championnat national qui s’est achevé le 17 octobre

L’Athlétic Club Léopards de Dolisie a bien bouclé son dernier match au stade Alphonse-Massamba-Débat à Brazzaville en l’emportant sur un score étriqué d’un but à zéro face au Club athlétique renaissance aiglon (Cara). Le but qui a sauvé les Fauves du Niari a été inscrit à la 23e minute par Junior Makiessé. Il a permis à son équipe qui compte désormais 63 points de maintenir l’écart d’un point qui le sépare avec son poursuivant immédiat, les Diables noirs (62 points), en attendant son match en retard contre Cuvette FC qui tarde à être reprogrammé. Les Diablotins se sont imposés au stade municipal à Pointe-Noire 3-2 face à Mancha. C’était également le dernier match des Diables noirs à Pointe-Noire. Au terme de la vingt-huitième journée, le FC Kondzo avait pris la place du Cara qui s’inclinait au cours de celle-ci 0-1 devant le FC Bilombé. Le FC Kondzo ne semble pas la lui rendre puisque cette équipe s’est encore mieux exprimée à Pointe-Noire en battant Munisport sur un score de 2-0.

Le FC Kondzo maintient sa troisième place avec 55 points soit six longueurs d’avance sur les Aiglons, qui perdent une place au classement. La Jeunesse sportive de Talangaï (45 points) a, quant à elle, gagné une place au classement en dominant le 17 octobre au stade Alphonse-Massamba-Débat Nico-Nicoyé sur un score de 2-1. Les contre-performances de l’AS Cheminots (trois matches nuls d’affilée) ont permis à l’équipe du sixième arrondissement de Brazzaville de le devancer d’une longueur. Rappelons que l’AS Cheminots a fait jeu égal de deux buts partout devant le Saint-Michel-d'Ouenzé, le 16 octobre au stade Alphonse-Massamba-Débat. Mouanda (27e et 87e minutes) a deux fois répondu à Roméo Ayessa (5e et 72e ). Comme elle, l’Étoile du Congo, l’actuelle septième avec 38 points continue à faire du surplace. Les Stelliens ont concédé le 17 octobre au stade Alphonse-Massamba-Débat leur deuxième match nul d’affilée.

Ils ont fait zéro but partout face à l’Interclub très mal en point. Les militaires occupent l’avant-dernière place du classement avec 22 points, synonyme de relégation. Nico-Nicoyé est la deuxième équipe de Pointe-Noire à intégrer le top dix. Bien que battue par la JST, elle occupe la huitième place avec 37 points, devançant à la différence de buts le Saint-Michel-d'Ouenzé et Tongo Football club. Le TFC a eu raison de Cuvette FC (quinzième avec 22 points) 2-1. Pour avoir aligné trois victoire d’affilée, le FC Bilombé remonte à la douzième place. Cette équipe a battu US Saint-Pierre, la lanterne rouge (12 points) sur un score de 2-1 avant d’améliorer son compteur à points à 35 devant la Mancha 32 points. Le nul de zéro but partout concédé par l’Association sportive Ponténégrins devant Patronage Sainte-Anne lui a permis d’occuper la treizième place à égalité de points avec son adversaire. La différence de but place les Ponténégrins devant.

Le non-respect du calendrier international fait débat

La détermination des équipes au sommet confirme bien leur volonté de représenter la saison prochaine le football congolais lors des compétitions interclubs de la Confédération africaine de football. L’instance gestionnaire du football africain s’est appuyée sur les recentes performance de l’Athlétic Club Léopards pour doubler le quota des clubs congolais. Si l’AC Léopards de Dolisie et Diables noirs sont déjà assurés de disputer l’année prochaine les compétitions africaines, les deux places restent à compléter.

Mais quoi qu’il en soit, les équipes que la Fécofoot engagera auront la lourde mission de faire des résultats honorables pour que le nombre des représentants congolais ne soient pas vu au rabais. Auront-elles les armes pour relever un tel défi ? C’est la question qui hante actuellement l’esprit des dirigeants. Les coupes africaines ne sont pas réservées aux clubs aventuriers. Il faut avoir une équipe bien calibrée et faire preuve d’une bonne organisation pour aller le plus loin possible. Recruter à la taille de la compétition africaine consiste à chercher les joueurs même au-delà des frontières pour les associer aux meilleurs qui évoluent au plan local. Un obstacle se présente aux dirigeants.

C’est celui du championnat congolais qui ne cadre pas avec le calendrier international. Alors que la saison vient à peine d’être ouverte dans les autres pays, celle du Congo tire vers sa fin. Le marché des transferts étant déjà envahi par des recruteurs d’autres pays, les Congolais ne peuvent que se contenter des joueurs étrangers les moins performants. N’ayant parfois pas les moyens pour de recruter à l’étranger, ils font confiance aux talents locaux qui ne sont d’ailleurs pas mauvais pour répondre à la pression de la CAF qui réclame rapidement la liste des joueurs à qualifier. Mais seulement ces derniers n’ayant pas eu assez de temps de récupération à cause de la longueur du championnat craquent au fil des matchs ou peinent à retrouver leur meilleur niveau au début de la compétition africaine des clubs, d’autant plus que les autres concurrents abordent cette compétition avec plus de cinq matchs de compétitions dans les jambes.

Cette année, la tâche s’annonce également très rude pour eux. Juste après le championnat, ils joueront pour le compte de l’équipe nationale à la septième édition de la Coupe de la Cémac en décembre avant le Chan prévu du 11 janvier au 1er février en Afrique du Sud. Après ces deux compétitions, ils entameront avec leur club la Ligue africaine des champions et la Coupe africaine de la confédération. C’est sans avoir de temps de récupération que les joueurs locaux se lanceront dans la nouvelle saison. Pour équilibrer les chances des clubs congolais, il convient de tout faire pour ramener son championnat au même diapason que les autres pays.

James-Golden Éloué
Lu 257 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes