Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Championnat national de football : Sans tambour ni trompette


Par La Semaine Africaine | Samedi 15 Septembre 2012 | Lu 227 fois | 0 Commentaire



Le championnat national de football est ce qu’il est. Il se déroule sans emballer. Et le gros du public lui a tourné le dos, en se gardant d’en regarder les matchs. Heureusement, il y a des inconditionnels qui ont contracté mariage avec le football. Ceux-là essayent de le soutenir par tous les moyens possibles, en garnissant une partie des gradins.
Mais, ce championnat se passe-t-il comme l’espéraient ses géniteurs? Il ne suffisait pas d’en grossir le nombre des équipes, pour en améliorer la qualité du jeu, comme par enchantement. Au point où il en était, il faudra avoir la patience du paysan pour en goûter des fruits meilleurs.
Tout s’articulerait, donc, sur le choix des animateurs. Des hommes rompus aux affaires du foot. Des «pros», dirait l’autre, qui le servent plus qu’ils se mettent au service des équipes dont ils seraient l’incarnation.
L’arbitrage est, également, une épine au pied de ce championnat. Cela interpelle les hommes du sifflet, sans lesquels les meilleures stratégies seraient autant de coups d’épée dans l’eau. Qu’ils aient un comportement digne, pour ôter au public chauvin le prétexte d’extérioriser la contestation, et, au bout du compte, l’incident. Dieu merci, le public demeure sage comme une image. Il ne trouble pas l’ordre, excepté le match CARA-Etoile du Congo, même lorsque certaines rencontres se jouent en l’absence du service de sécurité…
Cela étant, mercredi 12 septembre a démarré la 19ème journée, dans le groupe A. Avec ce qu’on aurait pu prendre pour des joutes. Il n’en a pas été question, bien au contraire. On a eu droit à des spectacles agaçants.
L’A.S Police, qui a le vent en poupe, depuis la reprise, n’a pas été trop brillant face à Arc-en-ciel Moranzambé. On l’attendait, on a, plutôt, vu son adversaire, qui l’a contraint au match nul (0-0).
Auparavant, entre Inter Club et Saint-Michel de Loukolela: 1-2. Une belle surprise, le dénouement de cette rencontre. Parce que les gars de Loukolela, d’après le pronostic, seraient les spectateurs de leur propre mort. C’est ce qu’ont voulu voir ceux qui ne s’en laissent pas conter. Ils ne sont pas encore revenus de leur surprise. Pourtant, l’Inter Club menait 1-0, à la pause. Loin de s’avouer vaincu, Saint-Michel de Loukolela revient à la charge. Et annule le but militaire, par Sosthène Ndomba (50e). Et sur un coup franc mal renvoyé, héritant du ballon, Paterne Ekamba (61e) a tout le loisir de doubler la mise. C’est le but victorieux de Saint-Michel de Loukolela.
D’autres rencontres se disputeront tout au long du week-end qui commence, à Pointe-Noire, Owando et Brazzaville.

Guy-Saturnin MAHOUNGOU
Lu 227 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes