Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Championnat national de football : enfin un compromis entre la Fécofoot et ses clubs affiliés


Par Adiac-congo.com | Lundi 14 Décembre 2015 | Lu 858 fois | 0 Commentaire

Après moult reports, enfin une date qui arrange tout le monde : le championnat national de football d’élite 1 va débuter le 9 janvier prochain. La décision a été prise lors d’une réunion entre les membres de la Fédération congolaise de football et les dirigeants des clubs de Ligue 1, tenue le 14 décembre dans la salle de communications du Centre national de formation de football .



les dirigeants de la Fécofoot (Photo Adiac) les dirigeants des clubs prêts à débuter le championnat
les dirigeants de la Fécofoot (Photo Adiac) les dirigeants des clubs prêts à débuter le championnat
« Entre présidents des clubs de football, nous avons sollicité de rencontrer la fédération. Fort heureusement d’ailleurs, ils avaient aussi pensé de nous rencontrer. Aujourd’hui, nous avons planché sur les différents aspects qui engagent l’avenir et le devenir de notre football. Nous avons également parlé du championnat national, qui va commencer le 9 janvier. C’est une date retenue de commun accord. Tout ce qui est procédure préliminaire, des visites médicales, licences CAF et autres peuvent donc déjà commencer », a commenté Jean Didier Elongo, au nom des présidents des clubs. La Fécofoot, par le biais de l’un de ses vice- présidents, Médard Moussodia, a pris l’engagement d’accompagner les clubs à surmonter un certain nombre de difficultés.

« La Fédération congolaise de football est prête depuis un mois et demi. Les clubs avaient un certain nombre de préoccupations. C’est dans ce cadre que nous nous sommes retrouvés pour échanger et trouver un terrain d’entente. Nous nous sommes accordés à ce que le championnat puisse commencer le 9 janvier . Entre-temps, il y a eu une période de qualification, la Fécofoot tient à ce que les joueurs jouent avec des licences "TMS", qui sont des licences électroniques. Sans ça, on ne pourra pas demarrer le championnat. Tout le matériel informatique est disponible. Nous allons accompagner nos équipes à surmonter certaines difficultés qu’elles éprouvent pour que les délais soient respectés. »

Au cours de cette réunion, toutes les réclamations des dirigeants des clubs ont été prises en compte. Pour preuve, la Fécofoot a validé la montée de Pigeon vert en Ligue 1, en remplacement du FC Bilombé . Le match de barrage qui devrait l’opposer au TP Mystère n’a plus eu lieu. Lors de la dernière réunion, les dirigeants des clubs avaient, au nom de l’équité à Pointe-Noire et Brazzaville, souhaité que cette place revienne de droit à une équipe de Pointe-Noire. C’est chose faite. La publication du calendrier du championnat national interviendra le 18 décembre et la dernière date d’enregistrement pour les qualifications est fixée au 15 février 2016. Quant au bonus CAF, la part des équipes, qui est de 5 millions francs cfa, servira au financement du transport des équipes.

« La fédération s’est engagée à transporter les joueurs. Elle nous a sollicités pour que notre bonus CAF, estimé à cinq millions par club, soit versé dans la rubrique transport. Mais, nous savons bien que pour transporter nos 30 athlètes et pendant toute la période du championnat, il faut 340 millions. Or, notre bonus ne fait que 100 millions. On espère que les mêmes causes ne produiront pas les mêmes effets. On va commencer peut- être qu’au fur et à mesure qu’on va avancer, il y aura l’Etat qui pourrait réagir pour nous aider dans ce sens. Le fait que le transport soit pris en charge, nous permettra d’avoir un bon championnat », a commenté le président de Tongo football club. En ce qui concerne le contrat avec les joueurs, les deux parties se sont accordé sur deux types de contrat avec le joueur: « Si le joueur est amateur, il n’a pas de contrat. Celui-ci concerne beaucoup plus le joueur professionnel bénéficiaire d’une rémunération », a estimé Médard Moussodia.

« Le contrat est une convention qui lie les deux parties: l’une appelée employeur et l’autre employée. C’est vrai que nous avons un petit problème concernant notre football. C’est un football amateur. Etant donné que nous avons certaines équipes qui ont des joueurs professionnels, donc nous sommes dans le semi professionnalisme. Le contrat permet, non seulement de protéger le joueur, mais aussi le club qui dépense beaucoup d’argent pour ce dernier », a ajouté Jean Didier Elongo.

La Fécofoot et ses affiliés ont aussi réfléchi sur l’avenir des commissions de discipline et de recours. Ces organes étant élus pour deux ans, en assemblée générale, ne peuvent être renouvelés qu’au cours d’une autre assemblée. Quant à la Linafoot, elle ne sera mise en place que pour la saison 2015-2016.

James Golden Eloué
Adiac-congo.com
Lu 858 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes