Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Championnat national de football


Par La Semaine Africaine | Dimanche 29 Avril 2012 | Lu 331 fois | 0 Commentaire



Le public est revenu à Massamba-Débat, mercredi 25 avril 2012, pour le début de la dixième journée du championnat national, dans le groupe A. Au sortir de deux matchs qui s’y sont disputés, l’Inter Club (16 points comme l’Etoile du Congo) s’est installé, provisoirement, à la tête du classement, grâce à une attaque plus prolifique en buts que celle d’Etoile du Congo (21 buts contre 15) dont le match contre Diables-Noirs, dimanche 29 avril, est reporté.
Les regards étaient rivés, d’abord, sur A.S Police-Ajax de Ouenzé, en lever de rideau, pour se fixer, ensuite, sur Inter Club-CARA.
L’A.S Police, que ses sorties antérieures catastrophiques livraient aux quolibets, a infirmé le pronostic. En s’imposant par 2-1, là où elle aurait dû perdre.
Et Inter Club-CARA? Un match plein, la moitié de la première période sous la pluie.
Le CARA avait ouvert la marque, sept minutes après le coup d’envoi, par Ricci Mienandi, un bout d’homme: 1-0. Son bruyant orchestre l’a forlancé par le chant et le tam-tam. Un doping qui lui a fait du bien.
L’Inter Club a bien réagi, et parvenait à égaliser d’un heading, par Rodolphe Mounkassa (11e): 1-1.
Ce que voyant, CARA contre-attaquait, pour rater du pied et de la tête trois belles occasions de but, par Gesdon Balekita (40e et 42e) et Christian Nguimbi (43e).
Les quarante-cinq autres minutes, toujours intenses, récompensaient les deux formations. D’abord, l’Inter Club qui fit, une première fois, la différence par Mounkassa (53e), d’un tir presque innocent dans le coin droit des bois aiglons: 2-1.
Mais, d’une lourde et puissante frappe, de 40 mètres environ, Kinfounia remit les pendules à l’heure (66e): 2-2.
Cette égalisation relançait plus ouvertement les débats. Finalement, d’un coup de tête magistral, Mputu-dia-Tsaba (86e) modifiait, pour la dernière fois, le marquoir, en faveur des militaires d’Inter Club. Les Aiglons n’avaient plus que leurs yeux pour pleurer. Et, ills ont traité leur gardien de but des noms de tous les oiseaux de la forêt …de la Patte d’Oie.

Guy-Saturnin MAHOUNGOU
Lu 331 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes