Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Chan 2014 : la RDC et le Ghana en quarts de finale


Par Adiac-congo.com | Vendredi 24 Janvier 2014 | Lu 803 fois | 0 Commentaire

Le contexte et les données n’étant plus les mêmes, il y a lieu de s’attendre à une belle partie de football. Que le meilleur l’emporte.



Une phase de jeu pendant le match RDC - Mauritanie
Une phase de jeu pendant le match RDC - Mauritanie
Les Léopards de la RDC retrouveront en quarts de finale de la troisième édition du Chan qui se tient en Afrique du Sud, les Blacks Stars du Ghana. Un match de tous les enjeux pour les deux finalistes de 2009 qui, visiblement, ambitionnent le sacre. Pour le Ghana, il s’agit de se venger de l’opprobre de la première édition. Pourtant favoris, les Ghanéens ont buté en finale au stade Houphouët-Boigny à une équipe de la RDC déterminée à lui barrer la route. Résultat du match : deux buts à zéro. Les Black Stars qui étaient nettement supérieurs aux Léopards qu’ils ont battus par trois buts à un en phase de poule ont été désillusionnés en finale devant leurs autorités politico-administratives ayant effectué le déplacement d’Abidjan.

Pour les Blacks stars, il s’agit de se venger de l’humiliation d’il y a cinq ans. Pour ce faire, toutes les batteries sont mises en marche pour venir à bout de leurs bourreaux d’hier. Les choses ne seront donc pas faciles pour le sélectionneur Maxwell Konadu qui, nonobstant les qualités individuelles et collectives de ses joueurs, aura fort à faire face un Muntubile Santos en pleine confiance après la dernière sortie payante de son équipe.

Compté parmi les grands favoris du tournoi, le Ghana, faut-il le dire, n’a pas encore donné la pleine mesure de ce qu’il dispose comme atouts malgré le parcours sans faute réalisé en phase de poule. En effet, après avoir remporté leur premier match face au Congo-Brazzaville (1-0) et arraché une égalité face aux Libyens (1-1), ils ont terminé la phase de poules en battant l’Éthiopie (1-0) mardi dans le cadre de la troisième journée. C’est dire que l’équipe ghanéenne est jouable lorsqu’on considère les scores étriqués négociés dans des parties disputées où la supériorité des Blacks Stars est sujette à caution à l’image du match contre le Congo. N’eût été le contre favorable que l’attaquant ghanéen avait bénéficié après une collusion avec un défenseur congolais lequel a occasionné l’unique but de la partie, peut-être que le sort des Diables rouges allait être tout autre. Mais hélas ! La dame chance était ce jour-là du côté des Ghanéens qui avaient peiné pour asseoir leur jeu. L’on ose croire qu’en fonction du prochain adversaire qu’est la RDC, les Blacks Stars pourront afficher une autre physionomie d’autant plus qu’ils auront à faire à une équipe pas toujours constante dans son dispositif.

Une ossature changeant

En trois sorties, la RDC a aligné des ossatures différentes avec, à la clé, des modifications en fonction des besoins. Les léopards se sont, au fil des matchs, adaptés à la compétition en montant en puissance sur fond des réglages dictés par les enjeux. L’équipe type n’a jamais existé dans l’effectif changeant des Léopards depuis la nuit des temps. C’est cela leur talon d’Achille. Des joueurs tels que Jean-Marc Makusu Mundele ayant occupé le banc lors de deux premières rencontres a été préféré à Emomo lors du match contre le Burundi. Luvumbu Héritier classé contre le Gabon n’a jamais plus revu le terrain. Ebunga Simbi, le latéral gauche de l’AS V.Club, préféré à Bangala, s’est retrouvé comme milieu défensif contre le Burundi et ailier gauche face au Gabon. Ilonga Saddam présent lors de deux premières rencontres a été cloué au banc lors du dernier match. Il en est de même pour le milieu offensif Lusadidu aligné au gré des humeurs du coach alors qu'il est en pleine possession de ses moyens. Muntubile Santos, qui n’a pas disputé des matchs de préparation dignes de ce nom, a choisi de tourner son effectif jusqu’à avoir l’ossature définitive. Dieu merci, la stratégie paye et tend à compliquer les adversaires. Seule la défense paraît être le compartiment le plus stable avec le quarto Kasusula-Kimuaki-Ugenda-Kulukuta. La constance se dégage également dans le dispositif technique appliqué, le fameux 4-3-3 qu’affectionne le coach de la RDC.

Quelle équipe alignera alors Santos Muntubile face au Ghana ? Dieu seul sait. Entre les deux sélections, c’est une vieille histoire comme en témoigne le sacre des Léopards en 1968 face aux Blacks stars à Addis-Abeba en Éthiopie. La chance va-t-elle encore sourire aux Léopards qui passent pour les bourreaux des Blacks Stars ?

Alain Diasso
Lu 803 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes