Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinéma : Brazzaville abritera un festival international en avril 2015


Par Adiac-congo.com | Mercredi 10 Septembre 2014 | Lu 242 fois | 0 Commentaire

L’organisation de ce festival international par Gueck Beyeth, directeur manager de B&B Events et du concept Platinium stratégie, vise avant tout la relance du cinéma au Congo.



Gueck Beyeth
Gueck Beyeth
Résident à Casablanca au Maroc, Gueck Beyeth séjourne actuellement dans son pays d’origine, le Congo où il vient de participer à la fête de l’indépendance nationale avec d’autres Congolais de la diaspora. Il a profité de son séjour au pays pour activer ce projet de relance du cinéma à travers le festival international qu’il prévoit pour avril 2015 à Brazzaville. Avec un budget estimé à trente millions de FCFA, la contribution des partenaires est souhaité, car, pense l'initiateur, le cinéma mérite un soutien. En attendant de repartir au Maroc, le 25 septembre prochain, Gueck Beyeth, a programmé la projection de deux ou trois films en plein-air à Brazzaville.

L’autre fait qu’a décrié Gueck Beyeth, c’est le manque criard des salles de cinéma au Congo. Au Maroc, a-t-il fait savoir, il y a une association qui a milité pour que les salles de cinéma ne soient pas fermées ni vendues aux particuliers, car c’est un patrimoine national. C’est ce qui a fait que les salles soient restaurées à travers des festivals. « C'est inconcevable de voir que les étrangers qui arrivent à Brazzaville ne peuvent pas aller dans des salles de cinéma pour suivre des films congolais. Raison pour laquelle, nos enfants, nos cadets vont dans des bars consommer des boissons alcoolisées parce qu’il n’y a pas d’autres loisirs. »

Regard sur les églises

Outre le projet sur la relance du cinéma, Gueck Beyeth, réalise un reportage de trente-minutes sur les églises de réveil à Brazzaville. Il s’agit de voir comment les cultes se font dans les églises de réveil du Congo. Gueck Beyeth est assisté dans cette aventure par un club de cinéma des jeunes basés à Bacongo, deuxième arrondissement de la ville capitale.

Notons que cela fait pratiquement quinze ans que Gueck Beyeth a quitté son pays. Après avoir obtenu son diplôme de gestion d’entreprise au Maroc, puis son master à Toulouse, il a créé l’agence B&B Events spécialisée dans l’événementiel, la communication et la promotion. Pasteur, il dirige l’église Le Semeur de l’évangile qui a son siège à Casablanca au Maroc avec cinq cellules de prière dans différentes villes. C’est dans ce contexte qu’ils ont mis en place une bande de solidarité dénommée : Agir ensemble. Cette bande qui a pour but de venir en aide aux prochains, organisera une caravane médicale, le 20 octobre prochain à Casablanca avec les médecins congolais de la diaspora vivant sur place.

Bruno Okokana
Adiac-congo.com
Lu 242 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes