Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinéma : « La jalousie déborde », un film 100% congolais bientôt sur les écrans


Par Brazzaville-adiac.com | Samedi 8 Décembre 2012 | Lu 425 fois | 0 Commentaire



Romaric Juslin Jérôme Ngouampolo
Romaric Juslin Jérôme Ngouampolo
Réalisé par un jeune cinéaste congolais, Romaric Juslin Jérôme Ngouampolo, ce film pourrait contribuer à relever le cinéma congolais en quête de sa réputation d'avant

Dans un entretien exclusif ce lundi 3 décembre, Romaric Ngouampolo se révèle être un jeune talent passionné de 7e art. Sélectionné au festival du cinéma sud-africain, « La jalousie déborde » promet de susciter l'admiration du grand public. Bientôt en salle, le film est proche de la réalité congolaise. Interpellant l'ensemble des couches sociales, le réalisateur tente d'éduquer la communauté face à la haine sociale, aux inégalités et à l'indifférence qui gangrènent la société actuelle.

Construit en 104 séquences, le film raconte une histoire amoureuse à la fois courante mais également complexe. Un jeune homme, nommé Guspé, issu d'une famille pauvre et réputé bon chasseur de gibiers au village Manianga, est recueilli par son oncle paternel citadin, Blaise, dont il se verra rapidement confier la gestion de ses affaires. Ce qui ne manquera pas de susciter la haine de son entourage. Guspé est alors victime d'un complot manigancé par l'épouse de son oncle et son cousin Claver, le propre fils de Blaise, tous deux jaloux de la confiance que lui accorde Blaise. Et comme par malheur, Judith, la fiancée de Guspé, tombe enceinte. C'est là une occasion en or pour les comploteurs... En effet, ils vont raconter à l'oncle, que Guspé, qui a besoin d' argent pour sa fiancée, lui a détourné 6 millions de FCFA. Sans aucune investigation fiable, Guspé sera mis à la porte. Après son départ, les deux complices empoisonneront Blaise... Un film à découvrir dans les prochains jours.

Parcours du réalisateur Romaric Juslin Jérôme Ngouampolo

L'artiste congolais a débuté sa carrière en amateur faute d'école de cinéma au Congo. « Tout a commencé sous une forme d'aventure. J'ai été influencé par un grand auteur. Cette inspiration m'a aidé à écrire un roman qui malheureusement, faute de mécènes, n'a jamais été publié », a déclaré Romaric Ngouampolo.

Intéressé d'abord par la photographie en 2005, il s'inscrit la même année à une formation intitulée « Comment réaliser un documentaire ». Il se perfectionne à travers divers séminaires et formations à distance avant de se lancer dans la réalisation cinématographique l'année suivante. Et en 2009, il réalise une fiction « Le Faux Parisien ». Ce projet ne verra pas le jour, encore une fois faute de moyens.

Romaric Ngouampolo compte dans ses tiroirs, trois documentaires, dont deux déjà en support cassette, « Denis Sassou N'Guesso le diplomate africain » et « David Charles Ganao, l'homme à trois pouvoirs », tandis que le troisième est consacré au royaume Téké. « La jalousie déborde » a été sélectionné au festival du cinéma en Afrique du Sud, grâce à l'appui d'un Congolais, doctorant en cinéma, basé en République sud-africaine.

« Nous avons été obligés de freiner l'achèvement du film, car il nous manque encore l'actrice pour le rôle de Bienvenue. Il nous reste donc cinq séquences à tourner d'ici la fin de l'année », a précisé Romaric Ngouampolo.

Jean Dany Ebouélé & Josiane Mambou Loukoula
Lu 425 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes