Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinéma : Les boulistes au Festival de Cannes


Par SDC, Starducongo.com | Samedi 23 Avril 2011 | Lu 558 fois | 0 Commentaire



La série congolaise est en sélection officielle de la 64e édition de ce grand rendez-vous de cinéma mondial qui se tient en France du 11 au 22 mai

Les boulistes, série humoristique de plusieurs épisodes, co-réalisé à Brazzaville par Amour Sauveur et Nadège Batou, seront présentés à Cannes dans la sélection Short Film Corner, réservée aux courts métrages.

Le Short Film Corner permet aux réalisateurs de participer pleinement à la dynamique économique du cinéma mondial en les mettant en relation directe avec les réseaux de production, de distribution et de diffusion. Grâce à ce marché du film court, la série pourrait être vue par les professionnels du monde entier : sélectionneurs de festivals, producteurs, acheteurs et distributeurs.

Les deux jeunes cinéastes participent au festival grâce au soutien du Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap). L'institution prend en charge leur déplacement, après avoir financé la réalisation de la deuxième saison de la série qui traite, avec humour, des discriminations envers les femmes.

« Nous sommes encore à la recherche d'autres partenaires. En contrepartie, nous réservons à ces éventuels sponsors une place de choix dans nos différents supports de communication à Cannes mais aussi dans le générique de la troisième saison de la série en cours de réalisation », assure Amour Sauveur.

La série devrait donc représenter le 7e art congolais. Bien que n'ayant pas bénéficié du soutien de leur ministère de tutelle, Amour Sauveur et Nadège Batou sont conscients que leur présence à Cannes honore le drapeau national.

« Sans le Fnuap, nous ne pourrions pas partir, car jusqu'à aujourd'hui aucune autre institution ne nous a aidés. Nous étions absents au dernier Fespaco [Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou] à cause, justement, d'un manque de soutien. C'est dommage, car nous faisons parler du Congo », regrettent-ils.

Le succès de la série continue en effet sur sa lancée. Après le Festival international du film de Rotterdam, Cannes pourrait servir de tremplin à ce couple de réalisateurs qui récolte déjà les fruits de son abnégation. La deuxième saison de la série vient, en effet, d'être achetée par la télévision nationale. Une première dans la sphère médiatique congolaise.

Quentin Loubou (Brazzaville-Adiac)
Lu 558 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes