Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinéma : bientôt la réalisation d’une série policière au Congo


Par Sheila Elphie Tsana | Mardi 9 Juin 2009 | Lu 971 fois | 1 Commentaire



Cinéma : bientôt la réalisation d’une série policière au Congo
La maison Berbanz Productions que représente Tima Ouamba se prépare pour mettre sur pied une série télévisée du genre policier, intitulée « Lieutenant Delarumba ». Composée de 24 épisodes, cette série dont le casting a déjà été lancé à Brazzaville, verra le jour au mois de septembre prochain et sera diffusée sur la télévision nationale congolaise et sur DRTV (chaîne privée).

Axée sur les faits divers et de société, « Lieutenant Delarumba » met en exergue deux personnages principaux notamment un lieutenant de la police et un médecin, qui à travers eux, les réalisateurs comptent édifier le public sur le côté négatif des faits sociaux.

Les thèmes abordés sont multiples. Il s’agit entre autres, de la lutte contre le tourisme sexuel, de la protection de l’environnement, du harcèlement sexuel dans les établissements scolaires, de la vente de médicaments illicites, de l’amour, de la famille, des violences conjugales, de la valeur du travail, de la lutte contre la corruption, de l’alcoolisme et de la drogue en milieu juvénile, de l’infanticide et des grossesses indésirées. Il s’agit pour les réalisateurs de promouvoir la culture de paix et de lutter contre les mauvaises pratiques qui minent la société.

«L’idée nous est venue en fin 2007, en voyant l’engouement des Congolais sur des programmes sans probité morale. Nous nous sommes dits que dans notre société, le mieux c’est d’éduquer par la morale car nous savons que la télévision est un moyen sûr pour faire passer le message», a dit Tima Ouamba.

Le casting lancé le 6 juin 2009 concerne tant bien des adultes, des adolescents que des enfants. «Pour que toute la société soit représentée, il nous faut des acteurs de tous les âges ; il nous faut une douzaine de rôles récurrents, autant de rôles secondaires et davantage de figurants», a expliqué M. Ouamba. Le projet devra offrir 504 emplois permanents et intermittents durant les six mois du tournage.

S’agissant du financement, les producteurs s’indignent devant la réticence de certaines sociétés de la place qui semblent n’accorder aucune importance à la réalisation du projet. «Le domaine du cinéma est un domaine non négligeable car c’est une industrie qui fait fortune dans d’autres cieux», a fait savoir Tima Ouamba.

Né en 1972 à Brazzaville, Tima Ouamba est un producteur de cinéma congolais basé en France. Il a déjà écrit « Terre pourpre », un ouvrage paru en 2007 et qui a reçu le prix découverte du centre national du livre du ministère français de la culture.

Actuellement, l’auteur prépare l’adaptation de celui-ci au cinéma ainsi que la sortie prochaine de son deuxième roman intitulé «Pari perdu, pari sauvé».

CONGO-SITEPORTAIL
Lu 971 fois


Vos commentaires:

1.Posté par bibiche le 09/06/2009 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'aimerai faire partie dans un de ses episodes car j'aimerai devenir moi meme comedienne et j'aimerai qu'il fasse un casting en france aussi

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes