Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinéma : l'UNFPA soutient les œuvres audiovisuelles des femmes congolaises


Par Brazzaville-Adiac | Mercredi 14 Mars 2012 | Lu 443 fois | 0 Commentaire



Nadège Batou (à la caméra) et Amour Sauveur, lors d'un tournage
Nadège Batou (à la caméra) et Amour Sauveur, lors d'un tournage
La saison II de la série télévisée humoristique « Les Boulistes » sera en compétition officielle au festival Vues d'Afrique au titre de sa 28e édition qui se déroulera du 27 avril au 6 mai prochain à Montréal (Canada)

La représentation du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) au Congo, dans le cadre de sa stratégie « Média pour le développement », qui s'inscrit dans l'optique d'atteindre le plus grand nombre, a financé et accompagné la réalisation de plusieurs œuvres audiovisuelles se rapportant aux thèmes de société abordés au cours de l'année écoulée.

Ces œuvres sélectionnées pour être diffusées courant 2012 sur TV5, feront l'objet d'une présentation en compétition aux différents festivals internationaux du film de Liège et de Montréal. Une production entièrement réalisée par l'UNFPA, Les Boulistes saison II qui promeut l'égalité homme/femme et dénonce avec humour et dérision les comportements sexistes, a déjà été présentée au short film Corner du Festival de Cannes en 2011.

Coréalisée avec la jeune cinéaste congolaise Nadège Batou, la série actuellement diffusée sur la chaine de télévision nationale congolaise, sera présentée avant la fin de l'année en cours, dans l'ensemble du monde francophone sur TV5, auprès de plus de 500 millions de téléspectateurs.

Toujours courant mars, l'UNFPA défendra également au Festival international du filme de liège (Belgique), une production intitulée « Mouato : la vie des femmes autochtones du Congo » en compétition officielle dans la catégorie médecine humanitaire, avec de bonnes chances du succès. Réalisé par le Congolais Alain Nkodia, ce film documentaire relate la vie de ces autochtones congolaises, leurs difficultés quotidiennes, les discriminations auxquelles elles sont confrontées et leur isolement qui les pousse à accoucher bien souvent en forêt, au péril de leur vie. Ce film a déjà séduit le public dès son avant-première mondiale à New York, en mai 2011.

Cette avant-première a eu lieu à l'occasion de la présentation du film à New York par l'UNFPA en marge du forum permanent des Nations Unies sur les questions autochtones, puis à Brazzaville en juillet dernier. À travers cette réalisation, le Fonds onusien espère sensibiliser le public pour la survie des peuples autochtones du monde entier, par le biais du prisme congolais, tout en contribuant à la promotion de la culture congolaise à l'étranger.

« L'intérêt des festivals internationaux pour ces œuvres reflète la qualité du travail accompli par des réalisateurs congolais talentueux et l'intérêt de la communauté internationale pour des thématiques de population et développement au Congo », a déclaré David Lawson à l'annonce de la nomination du film.

« Nous espérons générer des ressources financières pour le développement social du pays, et également inspirer les producteurs internationaux et les réalisateurs à produire de nouvelles œuvres sur les sujets de société au Congo », a-t-il conclu.

Jean Dany Ebouélé
Lu 443 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes