Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinéma : les Ponténégrins découvrent la série télé Les boulistes


Par Brazzaville-Adiac.com | Samedi 26 Janvier 2013 | Lu 454 fois | 0 Commentaire



Cinéma : les Ponténégrins découvrent la série télé Les boulistes
Une présentation en avant-première de la saison 3 de cette série écrite et réalisée par le cinéaste congolais Amour Sauveur de Cin7art (Club de réflexion pour le développement de l'art cinématographique) a eu lieu le 18 janvier au centre culturel Tati-Loutard à Pointe-Noire

« Les boulistes » est une série qui traite sur un ton comique des faits de société. Chaque saison de cette série compte 12 épisodes qui traitent chacun d'un thème précis. Quatre épisodes de 6 min 30 s de la troisième saison - La bourse, Qui sème..., Do-Re-Mi et Le bonbon - ont été projetés devant un public enthousiaste et impatient de découvrir la série. « J'ai entendu parler de cette série dont certains épisodes passent sur la chaîne de télévision nationale et je suis impatient de la voir », a confié un invité avant la projection.

Au sortir de celle-ci, les spectateurs ont dit vouloir suivre toute la saison. C'est le cas de Rolande qui a trouvé la série captivante :« J'aurai bien voulu suivre plus d'épisodes. Les thèmes sont intéressants et j'ai aussi aimé le jeu des acteurs. C'est une belle série. J'aimerais suivre toute la saison. » D'autres ont salué la qualité du travail technique et des textes : « Je suis satisfait de voir les efforts fournis par les jeunes pour produire un travail d'aussi bonne qualité et leur volonté de rehausser le niveau cinématographique du Congo. Cela mérite des encouragements »,s'est réjoui Yves.

La série « Les boulistes » est déjà connue internationalement. La première saison tournée en 2009 a été présentée aux Rencontres audiovisuelles de Douala, au Festival international de Rotterdam (Pays-Bas) et au Festival international du film de Göteborg (Suède). La deuxième saison, tournée en 2010, a été présentée au Festival de Cannes et au Festival Vie d'Afrique : elle a été achetée par la chaîne de télévision nationale (Télé Congo). Les deux dernières saisons ont bénéficié du soutien financier du Fonds des Nations unies pour la population. D'après son réalisateur, après Pointe-Noire, la saison 3 de la série sera présentée au niveau international. Outre la série « Les boulistes », Amour Sauveur a écrit et réalisé d'autres films comme :Sans tabous (2002), Djo le rêve inachevé (2004), Coupable (2009) et Zut, tourné en 2011 en Chine avec des acteurs chinois.

En dépit des efforts fournis actuellement par les cinéastes, le secteur cinématographique congolais reste confronté à un manque de soutien. Une réalité qui, selon le réalisateur « Des boulistes », constitue un frein au développement de cet art et contribue à la fuite des talents à l'extérieur du pays. « En même temps que les autorités fournissent des efforts pour faire revenir la diaspora congolaise au pays, elles doivent fournir des efforts pour empêcher ceux qui sont d'ici d'aller ailleurs », a-t-il conclu.

Lucie Prisca Condhet
Lu 454 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes