Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinéma : les experts au chevet du 7e art congolais pour un diagnostique fiable


Par Brazzaville-adiac.com | Mardi 11 Décembre 2012 | Lu 348 fois | 0 Commentaire



Cinéma : les experts au chevet du 7e art congolais pour un diagnostique fiable
La première conférence des experts pour une autopsie au bénéfice de la relance du cinéma au Congo aura lieu le 11 décembre à l'hôtel de la préfecture de Brazzaville sur le thème « Problématique de la relance durable du cinéma congolais »

Réunissant des experts pour l'adoption d'une stratégie pluriannuelle devant permettre la relance durable des activités cinématographiques au Congo, les objectifs visés par ce projet sont constitués autour de quelques axes susceptibles de booster ce secteur aux atouts indéniables pour l'économie congolaise.

Les résultats attendus sont entre autres la création d'une dynamique de partenariat; la mise en place d'un cadre juridique facilitant une relance durable du cinéma au Congo; le dynamisme et la solidarité des organisations professionnelles autour du cinéma; le listing, par métier, des réalisateurs et des acteurs de cinéma, en vue de constituer une base de données; la création d'un cadre d'expression des professionnels du cinéma congolais.

Au cours de cette rencontre, sera analysée en profondeur la problématique de la relance du cinéma congolais. Placée sous le patronage du ministre de la Culture et des Arts, Jean-Claude Gakosso, cette conférence est organisée en partenariat avec la Direction de l'audiovisuel du ministère congolais de la Communication et en collaboration avec le Collectif pour la relance du cinéma au Congo (Coreic).

Rappelons que le cinéma congolais aujourd'hui en berne a connu ses moments de gloire pendant les trois premières décennies de l'indépendance du pays en 1960. Cependant, on note depuis les années 90 le déclin de productions cinématographiques. C'est pour sortir ce secteur de cette situation difficile que le ministère de la Culture et des Arts a créé, le 1er septembre 2010, une Direction des arts et de la cinématographie, dont la mission essentielle est de relancer les activités cinématographiques au Congo.

Cette conférence vient enrichir l'agenda du ministère congolais de la Culture et des Arts qui a aussi organisé au mois de juin dernier la première Biennale des arts congolais.

Jean Dany Ébouélé
Lu 348 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes