Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinquième doigt, un album dédié aux enfants


Par Digitalcongo | Vendredi 6 Juillet 2012 | Lu 595 fois | 0 Commentaire



Le rappeur congolais Alex Dende Esakunu vient de lancer le troisième album de sa carrière musicale intitulé « Cinquième doigt », dédié aux enfants, écoliers ou pas.

Ceux-ci sont le plus souvent mis en marge de créations artistiques congolaises. Les parents se plaignent de la qualité des textes produits par certains musiciens congolais où les enfants sont exposés aux obscénités.

Cette démarche artistique voulue par l’artiste est réalisée en collaboration avec l’équipe du projet Sésam et agrée par le Ministère de l’EPSP.

Il vient donc de redonner un espoir aux enfants : Croire à l’instruction pour s’épanouir une fois à l’âge adulte.

Cet album, le premier du genre est indispensable aux professeurs de français et aux parents. « Je veux que les rêves et les ambitions prennent place dans la vie de nos enfants ... Je veux que nos enfants congolais rêvent aussi d’un avenir meilleur. D’où, il est bon de les occuper avec des textes qui vont avec leur age... », a martelé l’artiste lors du lancement de l’album à l’Institut français.

Par cet album, il interpelle les parents à instruire leurs enfants et à leur montrer le droit chemin face à l’oisiveté et l’obscurantisme.

«Je ne veux pas que les enfants qui étudient encore aujourd’hui sortent et résident dans la rue... », s’est exprimé l’auteur de « Cinquième doigt ».

« Il y a rien d’obscène dans cette oeuvre. Il apaise les parents qui se lamentent souvent à chaque fois qu’un nouvel album d’un musicien X est largué sur le marché », a fait savoir l’artiste Lexxus Légal.

Sur le plan artistique, cet album a connu le concours artistiques au chant d’Innocent Balume, Olivier man, Madu Kibambe, Kafé Dodo, Barly Baruti et Jean Goubald.

Tous ces artistes ont prêté leurs voix pour le bonheur des enfants. Les chansons contenues dans cet album sont destinées aux enfants et chantées par quelques écoliers.

« Ils étaient venus de dix différentes écoles de la ville de Kinshasa que nous avions parcourues avec l’équipe pédagogique de Sésam, coordonnée à l’époque par Alain Canonne.

« Je remercie particulièrement l’école de la commune de Kalamu. Elle nous avait amenagé un beau cadre pour les répétitions et un nombre significatif d’élèves pour nous accompagner sous la direction artistique d’Ambroise Kwanzambi. Ils se sont occupés des choeurs dans l’album. Je remercie également les écoles : La Borne, Maendeleo et Les Mickey », a indiqué l’artiste.

Tout en restant profondément ludique l’album permet aux enfants de parcourir tous les genres musicaux qui font la musique congolaise d’aujourd’hui, de la rumba au rap en passant par le coupé-décalé.

« Cinquième doigt », album résolument moderne, permet d’aborder des thèmes essentiels comme la grammaire, l’arithmétique, les droits de l’enfant, la lutte contre la stigmatisation du handicap en milieu scolaire, l’éducation à la citoyenneté, la nécessité de respecter les rythmes du sommeil.

Cet album dont le premier tirage est de 11.000 exemplaires, offre plusieurs pistes d’exploitation pédagogique.

Saint Hervé M’Buy/L’Avenir
Lu 595 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes