Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clamant son innocence dans l’Affaire de viol sur mineures, Koffi Olomide se dit prêt à affronter la justice française


Par Digitalcongo | Vendredi 27 Janvier 2012 | Lu 1177 fois | 1 Commentaire



Clamant son innocence dans l’Affaire de viol sur mineures, Koffi Olomide se dit prêt à affronter la justice française
Au cours de sa conférence de presse tenue le week-end dernier à Kinshasa à l’occasion de la présentation officielle de son nouvel album «Abracadabra», Koffi Olomide s’est dit prêt à affronter la justice française dans les tout prochains jours, en vue de mettre fin à cette affaire de viol sur mineures dont il continue à clamer son innocence.

«Quelle que soit la durée de la nuit, le soleil finit par apparaître. Je pense que tout problème quelle que soit sa grandeur, trouve toujours une solution. Bientôt, j’irai en Europe pour en savoir un peu plus sur le dossier. Je n’ai peur de rien...

Parce que la vérité finira par triompher…», a-t-il martelé en substance. Classée 20ème personnalité la plus puissante en Afrique, selon le magazine américain «Forbes», la star congolaise a été accusée en 2006 par un collectif des avocats des anciennes danseuses de son groupe Quartier Latin International, rappelle-t-on.

Ces dernières ont confirmé qu’elles étaient contraintes d’avoir des relations sexuelles avec le patron. Et depuis 2008, le chantre glamour n’a plus effectué un voyage en dehors de son pays par crainte de tomber dans les filets de la Police d’Interpol qui avait lancé un mandat d’arrêt international contre lui pour cette affaire de viol de danseuses.

Des choses inacceptables

Sans mâcher les mots, le meilleur artiste africain de la décennie a, par ailleurs, fustigé le silence du gouvernement congolais qui est resté indifférent face à la piraterie, aux allures d’un sabotage, de son nouvel album «Abracadabra » par un réseau de Congolais de la diaspora.

‘‘Nous, musiciens, continuons à subir des choses inacceptables au vu et au su des politiques qui ne font rien pour trouver des solutions à nos problèmes. Je regrette que notre Ministre de la culture et arts n’intervienne jamais face à ce problème de piraterie qui bat son plein alors que jour et nuit, on nous oblige à payer de taxes avant de se produire ici Kinshasa ou encore à exhiber des autorisations de sortie avant de voyager. Même son homologue des Affaires Etrangères ne prête pas attention à la situation des musiciens et pasteurs qui sont victimes d’intolérance politique des « Bana Congo » en Europe.

Mais, lorsque le Président du Sénat a été tabassé par nos frères Combattants, je crois qu’il s’est élevé pour convoquer les Ambassadeurs européens. Pourquoi alors deux poids, deux mesures. C’est regrettable !’’, a dénoncé le patron de Quartier Latin. A qui profite la piraterie ? Ce qui est évident, à la veille de son lancement sur le marché, le nouvel opus de Mopao Mokonzi, avec ses 20 chansons, a été dupliqué et distribué gratuitement par des compatriotes congolais en Europe. C’est un coup dur, non seulement pour son géniteur mais aussi et surtout pour le producteur congolais Diego Music qui a placé son argent pour produire et distribuer ce disque.

En espérant, évidement, une contre partie conséquente. Jamais, se plaint Koffi, une œuvre d’un artiste congolais, n’a été piratée de la sorte et ce, depuis que la musique existe en RD-Congo. Selon nos sources basées à Paris, cet acte qualifié de sabotage a été revendiqué par les célèbres «Combattants» (groupe d’opposants congolais résidant en France) contre Koffi Olomidé ».

«Abracadabra» : un mélange de sons à découvrir


Commentant personnellement son nouveau fleuron artistique, Antoine Olomidé qui ne fait pas sa musique pour les mineurs (-18 ans), reste, par ailleurs, très optimiste en ventant la qualité de son oeuvre.

Le chanteur romantique croit à un succès foudroyant vu l’excellent travail qu’il a abattu, ensemble avec sa chanteuse incontournable Cyndi-le-cœur. Placée à la voix lead, celle-ci est intervenue magistralement dans toutes les mélopées. Une fois encore, elle caresse les tympans avec ses mélodies très mélancoliques et endiablées au rythme exaltant du tcha-tcho ! 19ème album de la carrière de K. Olomidé, «Abracadabra » est une nouvelle création, un mélange de sons à découvrir.

Koffi salue également l’apport impressionnant des musiciens de son orchestre qui ont contribué énormément en ajoutant, chacun, une pierre à l’édifice, selon leur connaissance dans l’art. « Abracadabra » qui est considéré comme une « formule magique » pour son géniteur, est composé d’une sauce irrésistible qu’il faut à tout prix consommer sans modération. Enregistrées complément à Kinshasa, toutes les chansons sont taillées sur mesure et regorgent des potentialités particulières du point de vue artistique et thématique.

La Prospérité/MMC
Lu 1177 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Boudzoumou le 28/01/2012 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Trois ans que la justice française l'attend,s'il ne se reproche de rien pourquoi avoir attendue pendant toute ces années?.IL le sait bien dès qu'il va se présenter,direction la prison avant la tenue de l audience.(liberté na nga na nkaka té) mais cette fois ci (liberté na yo na nkaka)

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes