Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clément Mierassa: Où va l'argent du pétrole?


Par | Mardi 26 Août 2014 | Lu 360 fois | 4 Commentaires

"Cette question embarrasse le pouvoir actuel. Dans son message sur l'état de la Nation le Président Denis Sassou Nguesso indique que les finances publiques sont maintenues saines et qu'année après année, elles se soldent par des excédents budgétaires chiffrés en centaines de milliards de francs cfa.



Clément Mierassa
Clément Mierassa
Pour ceux qui suivent bien l'actualité politique de notre pays, ils savent que cette situation dure depuis près de 10 ans.

Ils savent aussi qu'évoquant ce problème lors du message sur l'état de la Nation en 2006 devant le Parlement réuni en Congrès, il avait annoncé que ces excédents allaient être déposés dans un compte de stabilisation à la banque centrale, qu'on ne devait pas y toucher sans loi rectificative et qu'un audit serait réalisé chaque année par la Cour des Comptes, lequel audit devait être rendu public.
Depuis, aucun audit n'a été réalisé et pour cause.
Il aurait été intéressant qu'en une occasion aussi solennelle que l'on annonce quel est à ce jour le montant de ces excédents.
Malheureusement lorsqu'on se réfère aux données de la Banque Centrale, on se rend compte que l'ensemble des dépôts du Gouvernement ne s'élève à fin mars qu'à la somme de 1385 milliards de francs cfa.
Ce qui amène à constater le paradoxe entre ce qui se dit et ce qui se fait.
Pourquoi Denis Sassou Nguesso ne respecte-t-il pas l'engagement qu'il a lui même librement pris de faire réaliser l'audit par la Cour des Comptes et de Discipline Budgétaire?

Finalement où va l'argent du pétrole?

Clément Mierassa (Facebook)
Lu 360 fois


Vos commentaires:

1.Posté par xxl le 27/08/2014 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Question bete, et hypocrite. Tous ils croient que le peuple congolais est une poubelle des analphabetes ou quiconque peut jeter sa selete. Lui CM pouvait dire aux Congolais comment cet argent disparait... il etait ministre, il connait leur mafia, n'est ce pas?? Croit il qu'il est saint aujourd'hui...? Ou il parle beaucoup parcequ;il n'est pas au pouvoir!! Comment vit il? quel travail fait il au Congo qui lui donne un salaire de vivre avec sa famille et faire une si tres belle mine?? Les gens sont fatigues... S'il veut nous dire quelque chose qu'il nous le dise au lieu de poser des questions hypocrites>

2.Posté par xxl le 27/08/2014 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel est ce pays au Monde qui denonce publiquement ses fonds de reserve??? Monsieur CM doit se rendre a la banque centrale pour obtenir des informations...

3.Posté par xxl le 27/08/2014 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'allais dire plutot: quel est ce pays au monde qui annonce publiquement devant les cameras du monde entier ce qu'il a dans sa banque centrale comme reserves??

4.Posté par Ilingui le 31/08/2014 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Où va l’argent de l’or noir, pour reprendre aussi l’indignation et l’étonnement du président Théodoro Obiam Nguéma ? En voyant l’état de délabrement avancé de Sibiti,lors de la célébration du 54ème anniversaire du Congo à Sibiti, le président équato-guinéen, ne pouvait pas se retenir de demander aux devant certains collaborateurs du dictateur congolais en ces termes: « Comment avec autant d’argent, l’intérieur du Congo peut-il être dans un état aussi calamiteux, pitoyable et désastreux, alors que tous les équato-guinéens vivant au Gabon sont rentrés, et que notre pays se transforme? Où va l’argent public congolais? ».Le Congo n’a, depuis plus de trente ans, jamais été gouverné normalement." disant mieux depuis 1977." Et surtout depuis l’immigré béninois-ivoirien de se hisser au pouvoir dans notre pays) comme l' a commenté madouma lissafi.Le dictateur Sassou-Nguesso, sa famille, son clan et ses courtisans ont méthodiquement vidé les caisses. L’entourage du tyran d’Oyo s’est enrichi sans vergogne, au détriment d’une population clochardisée.Aujourd’hui, les congolais ne vivent pas, mais survivent…" Les congolais meurent comme des mouches et vivent dans des conditions épouvantables et sont exposés à tout genre d'épidemie par manque total d' hygiène. L'OMS devrait fermer sa direction en guise de protestation" Ne laissons pas au dictateur Sassou-Nguesso s’asseoir sur nos institutions en humiliant l’ensemble du pays et ses forces vives. A l’impossible, le peuple congolais n’est tenu.(http://congo-liberty.com/?p=9972). " Réunissons nous sans plus attendre 2016 et brisons les chaines de misère qui nous retiennent.

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Politique