Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clément Mouamba: « Le gouvernement doit faire preuve de loyauté, de responsabilité…et rendre compte de ses résultats … »


Par | Lundi 25 Avril 2016 | Lu 2641 fois | 1 Commentaire

Brazzaville, (Starducongo.com) - Clément Mouamba, au lendemain de sa nomination au poste du premier ministre, a animé son premier point de presse, ce 24 avril 2016, à Brazzaville. Au cours de cette rencontre avec les femmes et hommes des médias, le chef du gouvernement, s’est dit satisfait du choix du président et mesure l’importance et la délicatesse de sa charge en cette période de morosité économique.



Clément Mouamba
Clément Mouamba
Le chef du premier exécutif du quinquennat dédié à l’économie, Clément Mouamba a, d’entrée de jeu, rappelé que la politique du président de la République a pour but d’atteindre au mieux le « tout-social » qui est, selon lui, une demande pressente et légitime des congolais et congolaises dans leur diversité.

Dans cette optique, il a réaffirmé que la feuille de route du gouvernement ne souffrira d’aucune ambiguïté. Ainsi, sous sa conduite, a-t-il déclaré, le gouvernement « sera donc appelé appliquer cette feuille de route avec lucidité, efficacité et détermination afin de relever les défis cruciaux de la marche du Congo vers son développement inclusif et irréversible. »

Parlant de la rupture prônée par le président de la République, Clément Mouamba a fait savoir qu’elle est saluée par tout le monde. Elle nous appelle à nous faire violence « par rapport à nos certitudes, nos habitudes et nos pratiques considérées comme obsolètes et tant décriées », a poursuivi le chef du gouvernement, selon lui, cette invite, voire cette directive du président de la République concerne toute naturellement le premier ministre, tous les membres du gouvernement, mais aussi chaque citoyen quel que soit son statut social dès lors qu’on rêve, tous, d’un Congo toujours à la pointe du progrès pour l’atteinte du bien commun et d’un niveau de vie décent et digne pour chacun de nous.

Il a rassuré que son « gouvernement devra donner la preuve de loyauté, d’exemplarité et de responsabilité parce que, tenu de rende compte de ses résultats, de ses actions périodiquement et dans la transparence ». Il « ne fera pas l’économie de son temps», a-t-il renchéri.

Il s’est engagé à imprimer la cadence. « Mon gouvernement imprimera la cadence qu’appellent les enjeux en cause. Il doit donner le temps et fera la manœuvre pour impulser cette rupture ordonnée et résolument tournée vers le succès et conquête laborieuse des acquis économiques et socio-mesurables, palpables et profitables à tous sans exclusive », a poursuivi Clément Mouamba.

Obligation de résultats

Clément Mouamba a déclaré que « nous avons l’obligation des résultats, ce qui impliquera un grand dévouement, une forte implication de soi, un savoir-faire éprouvé, en vu de la mise en œuvre des politiques judicieuses adaptées au monde exigeant de notre temps. »

Le premier ministre a reconnu que le Congo a des atouts immenses que nous saurons valoriser et des talents qui ne demandent qu’à être mobilisés. Nous irons chercher partout ces patriotes, ces compétences, ces jeunes, ces femmes et ces hommes capables de transformer l’essai de ce développement salutaire que nous appelons de tous nos vœux. Quant au lancinant problème du chômage, surtout des jeunes, Clément Mouamba a précisé qu’il connaitra un traitement particulier, avant d’appuyer qu’entre-autres mesures fortes que le gouvernement mettra en place pour juguler progressivement ce fléau : la validation de tout projet économique d’envergure qui obéira prioritairement à sa capacité à générer des emplois durables et significatifs.

La paix, une condition pour un développement

La paix étant une préoccupation particulière du président de la République, le premier ministre l’a reconnu et a promis d’en faire un credo du gouvernement de tous les jours et ferons en sorte que tous les actes du gouvernement concourent à consolider l’unité nationale, à assurer et à apaiser tous les congolais dont je ne doute pas de l’amour qu’ils ont eu pour leur patrie qui doit être prospère, donc attractive, paisible, solidaire, respectée et respectable.

Clément Mouamba a lancé un appel que, « l’heure de l’action prédictive a sonné pour que nous allions avec dévouement plus loin ensemble. Le gouvernement gardera l’initiative à la hauteur de ses moyens pour ne pas subir les événements ou les situations à sa portée».

« En toute circonstance, réagir c’est bien, mais agir c’est mieux », a-t-il conclu.

Huguette Mboma
Lu 2641 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Dieu est Temoin le 27/04/2016 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Clement, avec ce monsieur, tu iras nulle part. Lui, c'est un frein. Il freine tout. Le developpement, la paix, l'unite nationale qui sortent de sa bouche n'est que mensonge. Comment il peut parler de paix, d'unite nationale alors que les uns sont en foret, il continue a tuer avec des enterrements anticipes dans les fosses communes, des corps calcines et jetes dans l'eau ou dissoutent dans l'acide.
Tu iras chercher les compatriotes ou pour developper quel pays? Tu iras en foret les chercher, dans l'eau ou dans l'acide? Tu continues a croire a ce menteur? C'est un singe. Il te grimace. Les gens vivent dans la terreur dans tout le territoire et plus particulierement au Sud du Congo. Tu crois relever l'economie avec qui? Les gens de chabitsho deployes sur tous les arteres du Sud Congo pour tuer?
Qui dit le Pool, dit le Sud. Si le Pool n'est pas en paix, c'est tout le Sud qui n'est pas en paix. Ce monsieur detruit le Sud tous les jours. Ne peux-tu pas demissionner? Il n'aime pas les sudistes donc ne pense pas que tu es epargne de ses sales besognes.
Plus jamais ca! Le sang et les larmes des autres! Le gout du sang! Clement, reflechis.
Tu ne peux faire route ensemble avec lui sans livrer tes parents parce qu'il boit le sang et mange la chair des Sudistes. Je sais qu'il a fait de meme plusieurs fois a Owando, il a touche la Likouala mais fais attention. Nous vivons dans a qui le tour. Il ne defend pas les frontieres. Les Angolais rentrent et font tout ce qu'ils veulent et repartent tranquillement. Le general ne fait rien, ne dit rien, ne tousse meme pas. Le general a des muscles a faire sortir que sur la population du Sud.
Est-ce que tu peux servir le pays avec un homme comme lui? Pour lui, accepter sa nomination, sa designation veut dire le servir coute que coute et non la nation. Es-tu pret a le servir? Tu n'es pas la pour servir la nation mais lui. C'est ce qui est dans sa tete. Tous ceux qu'il nomme sont ses esclaves de sang et doivent le servir. Retires-toi avant qu'il ne soit trop tard. Il va commencer a t'imposer des choses qui depassent ton entendement. Vous n'avez pas la meme culture, education, il n'a pas de personnalite. C'est un cancre, plus que Satan. Si tu as garde la meme femme, une tres belle femme quand tu etais a la BCC, fais attention car il aime pisser sur les femmes des autres. C'est peut-etre pour l'avoir plus proche qu'il t'a nomme comme il nomme les deputes et senateurs qui ne sont jamais elus par le peuple. Il n'a jamais gagne les elections voila pourquoi il nomme les deputes et autres. Pitie!
Nkeba

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes